top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Vercors : La Poste livre ses colis aux habitants par drone en 2 fois moins de temps


Depuis janvier 2024, La Poste expérimente la livraison de colis par drone dans le Vercors en Isère. Un moyen de raccourcir les délais notamment dans des secteurs difficiles d'accès comme les villages de montagne.


Fini le postier et sa camionnette devant chez vous. Désormais, la tournée s'effectue dans les airs. Il faut lever la tête vers le ciel pour voir arriver le livreur. Seule la couleur jaune demeure.


Depuis le début de l'année 2024, plusieurs habitants du Vercors en Isère reçoivent leur colis grâce à un drone. La Poste expérimente ce service dans des villages "isolés" et difficiles d'accès.


Jusqu'à 10 kilos de colis livrés

Au fil de cette expérimentation, les opérateurs jaugent les capacités de l'appareil à effectuer des livraisons. Le drone a déjà réalisé une centaine de vols. Dans la soute, jusqu'à huit colis standards peuvent être placés soit un poids maximum de dix kilos.


A l'approche du conteneur, le drone est guidé par l'objet connecté.


Une fois la soute pleine, le drone peut effectuer ses premiers voyages dans les airs. Un ballet à destination d'un conteneur installé sur la commune de Corrençon-en-Vercors. Malgré quelques précautions à prendre, la manœuvre se déroule sans accroc.


"Le terminal est un objet connecté qui guide le drone pendant l’approche. Il lui fait larguer les colis. Il met les colis en sécurité", explique Philippe Cassan, directeur du programme drone de La Poste.


Cette liaison aérienne se déroule "sous la supervision d'un opérateur distant". Après le largage, le gérant du relais de poste de la commune, le café Le Carré d'As à Corrençon-en-Vercors, réceptionne les colis et les met à disposition de leur destinataire.


Longtemps testé avec des colis factices, le drone livre désormais de vraies commandes grâce aux deux opérateurs de la ligne DPD France et Chronopost.


"Ça permet d'avoir son colis à domicile et d'éviter de descendre à Villard et d'attendre, d'être tributaire d'horaires" se réjouit un habitant. "Cela va peut-être réduire les camionnettes qui viennent livrer et qui roulent très vite sur nos petites routes" espère une Corrençonnaise.


Une troisième ligne opérationnelle dans un rayon de 20 km

Après une première ligne de livraison de colis par drone lancée en 2016 dans le Var, La Poste s'est implantée en Isère pour mener ses expérimentations. En 2019, le groupe avait lancé sa seconde ligne dans le massif de la Chartreuse. Elle relie Mont-Saint-Martin au Fontanil-Cornillon en seulement huit minutes par les airs contre 40 minutes pour un transporteur classique sillonnant les routes.


Le drone prend son envol depuis le lieu-dit "Les Jarrands" à Villard-de-Lans avant de déposer les colis dans le conteneur.


Désormais, une troisième ligne permet de desservir un rayon de 20 kilomètres autour du lieu-dit "Les Jarrands" à Villard-de-Lans. Plusieurs autres communes comme Méaudre, Autrans et Rencurel ont été identifiées sur le plateau du Vercors pour élargir la zone de distribution des colis dans les prochains mois.


"Notre tournée en camion prend deux heures lorsqu’il n’y a pas d’intempéries et de sur-fréquentation touristique. Avec le drone, cela prendrait une heure pour desservir les quatre communes. C'est deux fois moins de temps. En plus, on ne pollue pas car le drone est électrique. Et cela fait un camion de moins sur les routes", explique Philippe Cassan.


La Poste travaille dès à présent sur de nouvelles lignes aériennes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et dans le reste de l'Hexagone. Le groupe vise des territoires de montagne, mais aussi des "îles".

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page