top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Super-Besse (Puy-de-Dôme) diversifie ses activités face au manque de neige


Lasergame, trampoline… face au manque de neige, comment la station de ski de Super-Besse (Puy-de-Dôme) se réinvente


La station de ski de Super-Besse (Puy-de-Dôme) vient de lancer depuis le 16 octobre la production de sa neige de culture. Vendredi 20 octobre, elle présentait sa stratégie face au réchauffement climatique. Son plan est basé sur la diversification de ses activités avec de gros investissements.


La neige, une ressource de plus en plus rare et de plus en plus chère. A Super-Besse (Puy-de-Dôme), 70% du domaine est en neige de culture. Alors, les canons tournent pendant que la facture grimpe. La note d'électricité de la station vient d'atteindre 2 millions d'euros, soit 20% de son chiffre d'affaires.


20% des revenus hors neige

Pas le choix, le maître mot est la diversification, selon Lionel Gay, président du Saeml Pavin Sancy : « Petit à petit les autres activités qu’on met en place depuis 10 ans doivent prendre le relai. C’est déjà le cas puisqu’aujourd’hui, 20% de nos recettes sont hors-neige alors que les stations alpines sont à 4 ou 5%. On a déjà parcouru un chemin considérable. »


La station de Super-Besse (Puy-de-Dôme) vient de lancer depuis le 16 octobre la production de sa neige de culture. vendredi 20 octobre, elle présentait sa stratégie face au réchauffement climatique. Son plan est basé sur la diversification de ses activités avec de gros investissements.

A côté de la piscine, du bowling ou encore du mur d'escalade, un parcours ninja, un laser game et un parcours de trampoline vont voir le jour en 2025-2026 pour un coût de 2,6 millions d'euros. Mais l'investissement le plus important sera une luge sur rail.


Une luge à sensations

Un projet estimé à 3,4 millions d'euros qui ouvrira ses portes en février prochain, indique Vincent Gatignol, directeur de la station de Super-Besse : « On construit, en remplacement d’un téléski, une luge sur rails qui s’appellera rollercoaster. Il y aura pas mal de sensations, 650 mètres de montée, 1 300 mètres de descente avec des tunnels, viaducs, et autres virages et jumps. Ce sera une activité à sensations. » Pour les skieurs aussi, la neige sera un peu plus chère. La hausse a été contenue mais les forfaits augmenteront de 5% au maximum.

68 vues0 commentaire

Comments


bottom of page