top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Ski et inflation : 5 stations moins chères


L’agence britannique Heidi, spécialisée dans les vacances à la montagne a dressé une liste de 5 destinations, françaises et internationales, moins plébiscitées par les vacanciers d’hiver. Une solution intéressante pour des vacances avec un petit budget mais vu avec un regard très britannique.


Pour les adeptes de sports d’hiver, les réservations sont d’ores et déjà lancées en vue de la saison à venir. Selon le site Mon séjour à la montagne, qui reprend des chiffres de l’Observatoire Savoie Mont-Blanc dévoilés le 19 septembre : « 30 % des Français habitués à partir aux sports d’hiver ont d’ores et déjà réservé leur séjour pour l’hiver qui arrive ». Parmi les clientèles étrangères, très présentes dans certaines stations françaises, « le taux monte à 47 % pour les Britanniques, 48 % pour les Belges et même 50 % pour les Néerlandais ». En effet, s’y prendre à l’avance pour réserver son séjour peut être une bonne solution pour alléger la facture totale. Mais ce n’est pas la seule.


L’agence de voyages britannique Heidi, spécialisée dans les vacances à la montagne, s’est intéressée à un autre moyen de proposer des séjours moins chers aux vacanciers qui ne se seraient pas encore décidés. Elle a en effet révélé une liste de 5 destinations, en France et à l’étranger, relayée par le site Euronews, moins connues que les stations « traditionnelles », davantage plébiscitées, mais qui offrent « moins de flexibilité ».


Deux destinations françaises dans le classement

Pour ceux qui n’ont pas encore réservé leur séjour par manque de visibilité sur leur emploi du temps et qui pensent à ne partir qu’un week-end, la France demeure évidemment une destination intéressante. L’agence britannique recommande en effet la station d’Isola 2000 (Provence- Alpes- Côte d’Azur) plutôt que Tignes (Savoie) par exemple.


« Très enneigée, Isola offre une grande variété de pistes différentes, depuis des zones pour débutants et intermédiaires jusqu’à des itinéraires hors-piste difficiles », explique le spécialiste. Elle a également l’avantage de n’être située qu’à 1h30 de l’aéroport de Nice.



« Pour un séjour au ski à prix abordable, troquez Les Gets contre Morillon  », recommande le voyagiste, précisant qu’il s’agit « d’une charmante station française » qui se trouve à seulement 55 km de l’aéroport de Genève (Suisse) mais fait partie du domaine skiable du Grand Massif qui cumule un total de 351 pistes.


« C’est beaucoup plus calme et offre une base idéale pour explorer l’immense domaine skiable du Grand Massif. Il bénéficie d’un meilleur enneigement que Les Portes du Soleil, de tarifs de forfaits légèrement plus abordables (53,50 € contre 58,50 € par jour) et d’un accès à 265 km de pistes », détaille Euronews. À noter que Le Grand Massif sera ouvert du samedi 23 décembre 2023 au dimanche 14 avril 2024.


L’Autriche, la Norvège et la Slovaquie : à chaque station son avantage

Les adeptes de freeride et les skieurs ayant un bon niveau peuvent remplacer la station française de Chamonix par celle de Jasna, en Slovaquie. Elle propose en effet « certains des meilleurs itinéraires hors-piste d’Europe avec des forfaits de ski coûtant environ 59 € par adulte et par jour en haute saison. L’hébergement est également bon marché, à seulement 25 € la nuit pour un B & B », souligne Euronews.


Pour les familles ou les skieurs avec un niveau moins avancé, la solution pourrait être de privilégier la station de Trysil, en Norvège à celle d’Avoriaz en France, connue pour ses nombreuses pistes adaptées aux skieurs débutants. « En plus du ski et du snowboard, Trysil propose un large éventail d’autres activités, telles que le ski de fond, les randonnées en raquettes, la luge, les promenades en traîneau à chiens et bien plus encore », note aussi la plateforme Skiresort.


Enfin, pour ceux qui ont un budget réduit mais à la recherche d’une destination malgré tout « haut de gamme », l’Autriche s’impose. En effet, face à la station de Zell am See, qui comporte de nombreux hébergements de luxe, Seefeld, une autre station du pays, sort victorieuse du comparatif. Considérée comme une destination de sports d’hiver de luxe par le site Snowplaza, elle dispose « d’excellentes pistes de ski de fond, d’une bonne garderie pour les enfants et d’une bonne offre d’activités sportives ». Et pour les vacanciers qui n’arriveraient toujours pas à trouver leur destination phare ou qui n’oseraient pas partir en vacances au ski à l’étranger, Holidu avait dressé en 2022 un classement des dix destinations françaises les plus abordables.

346 vues0 commentaire
bottom of page