top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

PARC NATIONAL DE LA VANOISE : Les incontournables de l'été


C’est une institution, un incontournable de la région. Créé en 1963, le Parc

National de la Vanoise, le premier des onze Parc Nationaux français, est un

acteur indiscutable des vallées de Maurienne et de Tarentaise depuis…60

ans.

À l’origine de la création de cet espace naturel de 2 008 km2, la sauvegarde du

bouquetin, alors en voie de disparition. Si l’animal emblématique est passé

de 60 à 11 000 individus en six décennies, le mammifère des pentes

abruptes n’est pas la seule espèce à avoir bénéficié de la création de l’établissement

public. Les grands rapaces (aigle royal, gypaète barbu…) et les galliformes des montagnes (lagopède alpin, tétraslyre, perdrix bartavelle…) font également partie du coeur du projet depuis les premiers jours. C’est un peu plus tard que la connaissance et la préservation de la flore locale, composée de 1 400 espèces, chardon bleu en tête, se sont ajoutées aux enjeux quotidiens du Parc.

Installé sur vingt cinq communes, le Parc National de la Vanoise se donne

aussi pour mission de sauvegarder le patrimoine culturel de la région, composé

entre autres d’architecture, de gravures rupestres et de savoir-faire, fortement influencés par une activité agropastorale ancienne. Petit à petit, au fil des années, le Parc a aussi oeuvré pour apporter un regard plus scientifique sur l’environnement qu’il protège,

notamment à travers le comptage régulier des espèces sauvages. Très actif dans la protection de l’environnement, le Parc National de la Vanoise fait aussi de la sensibilisation

son cheval de bataille. Ainsi, en 60 ans, 400 kilomètres de sentiers ont été balisés et des refuges ont été construits, pour atteindre le nombre de quarante abris de montagne dans l’enceinte du Parc. Des animations et des réunions d’information sont organisées

tous les étés, sur les sentiers et dans les refuges par les gardesmoniteurs du Parc. Et cet été ne dérogera pas à la règle, bien au contraire. Fidèle à ses engagements, 60 ans après sa création, le Parc National de la Vanoise a inscrit une trace pérenne sur les territoires qu’il défend. Un été chargé La 60e bougie du Parc national de la Vanoise ne pouvait se souffler dans l’anonymat. Au programme des festivités de cet été spécial, des conférences

scientifiques, des expositions, des sorties accompagnées et des projections,

toute la saison, dans toutes les vallées.


1/Gravir le Petit MontBlanc (PralognanlaVanoise)

S’il n’y avait qu’une randonnée à faire en Vanoise, ce serait la boucle du Petit MontBlanc,

depuis Pralognan. Comptez 5 heures pour les 1 100 mètres de dénivelés entre le hameau des Prioux et le sommet arrondi, dont le blanc plateau sommital a donné son nom à la montagne. La vue sur les Couloirs de la Grande Casse, les glaciers de la Vanoise et le Dôme de Chasseforêt vaut tous les efforts !


2/Partager un moment en famille au pied du Monolithe (Aussois)

Au départ d’Aussois, comptez deux heures et demie pour rejoindre le Monolithe de 93 mètres de haut. Pour la petite anecdote, c’est à cet endroit qu’a été inauguré le Parc National de la Vanoise. En chemin, la mystique forêt des sculptures motive les enfants

à avancer !


3/Se perdre autour de Polset (SaintAndré)

Loin des itinéraires stars, faire le tour du hameau de Polset, audessus de Modane, est une balade cachée, non sans cachet. Si le petit hameau se démarque de par ses constructions

alliant pierres et bois, l’environnement qui l’entoure est tout aussi remarquable.

C’est même une petite pépite pour les adeptes de géologie, deux formations d’âge géologiques s’étant superposés à cet endroit-là.

Ouvrez les yeux, vous y verrez le travail du temps…et sûrement quelques bouquetins.


4/Faire le tour du mont Pourri

5 jours d’itinérance pour un défi sportif : c’est ce que promet le tour du MontPourri,

deuxième sommet le plus haut de Vanoise (3 779 m). Au menu, tout ce que la HauteTarentaise a à offrir : des stations de ski modernes, des vallées verdoyantes, des alpages fleuris, des plateaux à l’ambiance minérale, des panoramas sur les sommets

et les glaciers environnants…


5/Observer le panorama depuis le Plan du Lac (Termignon)

Une heure de marche suffit à approcher le plus beau belvédère du Parc National de la Vanoise. Depuis le refuge porte du Plan du Lac, la vue à 360° sur la Grande Casse et les Dômes de la Vanoise qui s’étirent, en plateau, de la dent Parrachée à la pointe de la Réchasse, est incomparable. Ajouter à cela un joli lac, dans laquelle la montagne

se reflète, des marmottes et une flore exceptionnelle. Conquis ?


6/Découvrir la demoiselle coiffée (vallée des Belleville)

Au départ du hameau typique de Villarenger, cette randonnée rafraîchissante, longeant la rive gauche du Doron des Belleville, emprunte un joli pont de style romain, avant d’arrivée à la demoiselle coiffée. Une formation géologique résultant de l’érosion, habituellement

visible dans le sud de la France. Une heure de promenade pour une petite parenthèse culturelle.


7/Faire un tour à la Maison du Parc (PralognanlaVanoise)

Pour tout savoir sur le Parc National de la Vanoise, c’est l’endroit idéal. Accessible à tous, équipée pour accueillir les personnes en situation de handicap, la Maison du Parc, est un lieu d’échange qui abrite plusieurs expositions, une salle d’animation, un point d’accueil et une boutique.


8/Bivouaquer responsablement

Si le bivouac est réglementé dans le Parc, entre le 1er juin et le 30 septembre, les zones où les tentes sont autorisées se sont élargies ces dernières années, à proximité de 23 refuges, sur réservation (5€/personne). Les campeurs ont accès à la salle hors sac et aux sanitaires du refuge, peuvent bénéficier de la demipension et du pack bivouac pour voyager léger (location de tente, couvertures et matelas).


Programme estival dans notre agenda et sur www.vanoiseparcnational.fr.


88 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page