Rechercher
  • Arcs 1800

Val Thorens : Un télésiège lumineux pour limiter les collisions avec les oiseaux



Un télésiège savoyard est désormais équipé de dispositifs lumineux permettant de réduire les collisions nocturnes avec des oiseaux.


Comment réduire les collisions entre oiseaux et infrastructures des domaines skiables ? En lien avec le Parc National de la Vanoise, la station de Val Thorens (Savoie) a installé sur un de ses télésièges des bandes photoluminescentes. Ces dispositifs emmagasinent de la lumière en journée et la restituent pendant la nuit. La remontée mécanique n’est donc plus invisible aux yeux des oiseaux. Conséquence : les collisions sont beaucoup plus rares. Le Gypaète barbu ou le Tétras Lyre, animaux fragiles, sont notamment concernés par ce type d’accident. A échéance régulière « les équipes des domaines skiables retrouvent des oiseaux morts au pied des remontées ou catex » précise le Parc de la Vanoise. En 2021 sur le seul domaine des 3 Vallées, trois incidents se sont produits. Des chiffres peu représentatifs du phénomène. Les experts du Parc estiment à seulement 10% les oiseaux morts retrouvés. Charognards et prédateurs s’occuperaient des 90% restants.


Dispositifs de protection pour les oiseaux

D’autres initiatives existent pour permettre aux oiseaux de cohabiter avec l’industrie du ski. Comme des « balises avifaunes » sur certains câbles. Ou encore la création de zones de refuges réservées aux seuls tétras lyre. Car les pylônes et les câbles ne sont pas les seuls dangers pour ces oiseaux. En hiver, les tétras élisent domicile sous la neige, dans des sortes d’igloos protecteurs. Si des skieurs passent dessus, l’igloo est abandonné et l’oiseau est vulnérable. Les Gets (Haute-Savoie), Crévoux (Hautes-Alpes) ou encore Les Arcs (Savoie) font partie des stations à avoir délimité des zones d’hivernages pour les tétras lyre. Les Parcs nationaux et régionaux sont également très actifs pour offrir à ces oiseaux le maximum de quiétude.

41 vues0 commentaire