top of page
Rechercher
  • Arcs 1800

Vacances de février : les 10 trucs pour économiser sur votre séjour au ski


L’hiver est là et vous rêvez de dévaler les pistes de ski en famille ou entre amis? Les vacances aux sports d’hiver ne sont malheureusement pas accessibles à toutes les bourses. Selon l’observatoire indépendant Skidata, un séjour d’une semaine à la montagne pour 2 adultes et 2 enfants coûte en moyenne 1.450 euros (hébergement, location du matériel et forfaits de remontées mécaniques). À cela, s’ajoutent les courses, l’équipement, les éventuelles leçons de ski… Découvrez nos astuces pour faire des économies.


1. Choisissez la bonne période

Le prix des hébergements en station mais aussi des forfaits de remontées mécaniques varie selon les semaines. La première astuce consiste donc à identifier les périodes les plus favorables financièrement. Sans surprise, les vacances de Noël et de février sont les plus coûteuses. Partir en janvier ou en mars permet de réduire votre budget de manière significative. Cette option ne concerne évidemment que les personnes qui n’ont pas d’enfants scolarisés, mais des alternatives existent. Vous pouvez par exemple vous renseigner sur les dates de vacances scolaires de nos voisins afin de séjourner dans les Pyrénées espagnoles à de meilleurs tarifs.


Pourquoi ne pas privilégier les vacances de Pâques? Les promotions de fin de saison sont très intéressantes et vous permettent de profiter des dernières journées de glisse à moindre coût. Ainsi, certaines stations proposent des forfaits à prix cassés pour attirer les familles. La contrepartie, c’est l’enneigement, qui peut être moindre en moyenne montagne. Bien souvent, les mois de mars et avril bénéficient d’une neige de qualité, avec une météo plus douce, à condition de monter au-delà de 2.000 mètres d’altitude.


2. Misez sur le ski en décalé

Si la formule de réservation du samedi au samedi reste majoritaire, la tendance du ski en décalé se développe progressivement, offrant davantage de souplesse aux vacanciers. De plus en plus de centrales de réservation proposent des locations du dimanche au dimanche. Il est également possible d’opter pour des durées de séjour variables, et ainsi de mieux maîtriser son budget. Sur le site Ski Express , vous pouvez filtrer les séjours disponibles du dimanche au dimanche. Dans le cas d’un long week-end, du vendredi au lundi, il est possible d’économiser jusqu’à 30% sur le budget total.


3. Optez pour un massif moins coté

Si les Alpes du Nord sont réputées pour leurs grands domaines skiables et leur enneigement optimal, c’est aussi la région la plus chère. En choisissant des massifs moins reconnus, vous profiterez de tarifs avantageux.


Selon Skidata, qui a comparé les prix pratiqués dans les 232 stations de ski de l’Hexagone, le coût moyen d’une location de matériel pour la semaine est de 95 euros . Il est de 99 euros dans les Alpes du Nord, contre 95 euros dans les Pyrénées, 91 euros dans le Jura, 87 euros dans le Massif central et 86 euros dans les Vosges.


Un forfait de ski coûte en moyenne 31 euros par jour. On observe de fortes différences entre les Alpes du Nord ( 36 euros ), les Pyrénées ( 29 euros ), les Alpes du Sud ( 27 euros ), le Jura ( 23 euros ), le Massif central ( 21 euros ) et les Vosges ( 19 euros ). Il vous en coûtera 64 euros par jour pour skier dans le domaine des 3 Vallées (Méribel, Courchevel, Val Thorens, Les Ménuires), le plus grand de France.


Le Mont-Dore ou Super-Besse dans le Massif central, Les Rousses dans le Jura, La Bresse-Hohneck dans les Vosges: autant de stations authentiques et familiales dans des massifs moins prisés où passer de belles vacances sans vous ruiner.


4. Orientez-vous vers une petite station

Vous connaissez sans aucun doute les stations avec accès direct aux grands domaines skiables comme La Plagne ou Val d’Isère, mais il existe aussi des dizaines de stations plus confidentielles, familiales et surtout moins chères. En vous orientant vers une station moins prisée, vous économiserez sur les prix de la location et des forfaits. Il est possible de profiter des joies de la neige sans avoir des centaines de kilomètres de pistes à disposition, surtout si vous êtes en famille ou que vous débutez. Les stations labellisées Famille Plus proposent de nombreuses infrastructures pour les plus jeunes, et les stations village offrent un cadre authentique et convivial pour des vacances réussies aux sports d’hiver.


Si vous souhaitez malgré tout avoir accès à un grand domaine, évitez les locations au pied des pistes, quitte à devoir prendre une navette ou marcher quelques minutes pour aller skier. Un grand nombre de stations situées à une altitude moins élevée sont connectées à des domaines plus vastes. En Savoie par exemple, Notre-Dame-de-Bellecombe est un petit village de caractère à 1.150 mètres d’altitude. Des navettes gratuites conduisent les vacanciers au pied de l’Espace Diamant, qui compte 192 km de pistes. Même chose pour la station d’Auris-en-Oisans, reliée à L’Alpe-d’Huez. Vous économiserez ainsi jusqu’à 30% sur la location.


5. Partagez les frais de location

Nous l’avons vu, la location constitue le plus gros poste budgétaire pour des vacances au ski. D’après Skidata, le coût moyen d’une location pour 4 personnes durant les vacances scolaires est de 669 euros (de 502 euros dans le Massif central à 786 euros dans les Alpes du Nord). Choisir un plus grand logement que vous partagerez avec des amis ou de la famille vous permettra de réduire le prix de la location.


Autre astuce concernant les frais du quotidien: si vous venez avec votre véhicule, pensez à apporter des provisions, ou faites le plein avant d’arriver en station. En effet, sur place, les supérettes pratiquent des prix plus élevés que dans la vallée. Idem pour les restaurants d’altitude, dont les tarifs sont bien souvent prohibitifs. Achetez de quoi préparer un pique-nique que vous dégusterez au soleil au bord des pistes. Si la météo n’est pas favorable, sachez que de nombreuses stations mettent des salles “hors gel” à disposition des skieurs.


6. Profitez des bons plans

Le meilleur moyen de faire des économies sur votre séjour au ski est de le réserver soit très en avance (ce que l’on nomme le “early booking”), soit au dernier moment. On pense à tort que la réservation de dernière minute est forcément coûteuse, or de nombreux sites marchands proposent des réductions très intéressantes pour écouler les séjours qui n’ont pas encore trouvé preneur. Le comparateur en ligne Ski Express comporte un onglet “Dernière minute” qui permet aux internautes de trouver un séjour au pied levé (et au meilleur prix) en comparant les tarifs de plus de 50 marchands (Skiset, Travelski, Booking.com, Netski…).


Autre astuce: optez pour des “packages” tout inclus. Les séjours comprenant hébergement + forfaits + matériel et éventuellement repas vous font économiser non seulement du temps mais aussi de l’argent (5 à 10% en moyenne).


7. Achetez votre forfait en ligne ou à l’avance

Si, dans beaucoup de stations, le tarif proposé en ligne est le même qu’aux caisses, certaines offrent des réductions pour inciter les vacanciers à acheter leur forfait sur Internet. C’est notamment le cas aux Gets (Haute-Savoie) où le forfait 6 jours adulte coûte 228 euros au lieu de 252 euros en caisse, soit une économie de 24 euros . Pour le forfait Portes du Soleil (600 km de pistes), la réduction s’élève à 17 euros .


Depuis quelques années, certaines stations pratiquent la tarification dynamique. Comme les compagnies aériennes, elles attribuent des stocks de forfaits moins chers à certaines périodes, vous permettant de bénéficier de tarifs parfois très avantageux si vous réservez en avance. C’est notamment le cas de Pralognan-la-Vanoise, La Clusaz, Aussois, les Portes du Mont Blanc (Combloux - La Giettaz - Megève), Val Cenis Vanoise et la Vallée de Chamonix (Les Houches, Chamonix, Vallorcine…). Aux Contamines Montjoie (150 km de pistes), si vous achetez votre forfait 6 jours au moins 10 jours à l’avance, vous bénéficiez d’une réduction de 30 euros par adulte et 28 euros par enfant.


Par ailleurs, sachez que plusieurs stations de ski proposent des réductions sur les forfaits pour inciter les vacanciers à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. À Saint-François-Longchamp (Savoie), vous bénéficierez de 5 à 10% de remise si vous rejoignez la station en covoiturage avec Blablacar. Aux Saisies, les hivernants venus en train ou en bus profitent de 10% de réduction sur les forfaits de plus de 3 jours.


8. Louez votre matériel sur Internet

Réserver ses skis en avance sur Internet permet de bénéficier de tarifs avantageux. Les réductions peuvent aller jusqu’à 50% si vous vous y prenez suffisamment tôt. Pour trouver les meilleurs prix, n’hésitez pas à consulter des comparateurs en ligne comme Skidiscount et Skiset. Réserver vos skis en avance, c’est économiser non seulement de l’argent, mais aussi du temps. Pas d’inquiétude: si, une fois sur place, les skis choisis ne conviennent pas, le magasin partenaire vous proposera une alternative dans la même gamme, sans supplément.


Pour une location à la semaine, les loueurs proposent parfois des tarifs dégressifs. Bon nombre d’entre eux offrent par ailleurs des réductions pour les groupes et les familles. C’est le cas de Netski, présent dans 60 stations de sports d’hiver françaises, qui accorde 5% de remise à partir de 4 personnes.


9. Achetez votre équipement d’occasion

Anorak, pantalon, après-skis, masque, gants: l’équipement de ski coûte cher et, à moins de vivre à proximité des stations de sport d’hiver, il vous faudra un certain nombre d’années avant de le rentabiliser. C’est encore pire si vous avez des enfants, auxquels il faut racheter une tenue complète quasiment tous les ans. Pour vous équiper à moindre coût, tournez-vous vers la seconde main. Les magasins spécialisés comme Decathlon proposent des “trocathlons” ou bourses au ski. Les sites de vente d’occasion tels que Le Bon Coin ou Vinted regorgent de petites annonces, et il existe des rubriques dédiées pour trouver rapidement tout ce dont vous avez besoin.


10. Séjour à la montagne: variez les sorties et activités

Les vacances aux sports d’hiver sont l’occasion parfaite pour skier, mais pas seulement. Les forfaits de remontées mécaniques à la semaine représentent un budget significatif. Heureusement, les stations proposent désormais des forfaits “à la carte” pour choisir quand vous skiez: 4 ou 5 jours sur 6, forfait à la journée, à la demi-journée... Pourquoi ne pas vous tourner vers d’autres activités moins coûteuses pour profiter pleinement des joies de la montagne? Luge, patinoire, promenades en raquettes ou en chien de traîneau: vous aurez l’embarras du choix.

21 vues0 commentaire
bottom of page