Rechercher
  • Arcs 1800

Une mine d'ardoises réouverte pour bâtir le futur hôtel Pierre & Vacances à Avoriaz



Jean Nouvel à Avoriaz (Haute-Savoie) et Jean-Michel Wilmotte à La Plagne (Savoie) vont créer les deux premiers hôtels de la nouvelle gamme lifestyle de Pierre & Vacances. A Avoriaz, après les critiques des partisans de l'architecture mimétique de Jacques Labro, le groupe a décidé d'enlever la façade de verre prévue pour la remplacer par des ardoises. Et relancer ainsi les ardoisières de Morzine.


De nombreuses voix s'élèvent pour faire classer Avoriaz au patrimoine mondial de l'Unesco.


Coup de théâtre à Avoriaz (Haute-Savoie) où l'architecte vedette Jean Nouvel a changé ses plans en quelques semaines. Au lieu du verre sur la façade du nouvel hôtel du Groupe Pierre & Vacances , il va mettre des ardoises. Celles-ci viendront des ardoisières de la vallée de Morzine - labellisées Entreprises du patrimoine vivant - qui seront relancées pour l'occasion. « Ainsi, la façade de l'hôtel se confondra avec la falaise et dominera la vallée des ardoisières » explique Stéphane Lerendu, directeur général du développement du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs.


Ce qui répond aux critiques qui fusent de toutes parts depuis le lancement du projet. Celui-ci « portera atteinte non seulement au site d'Avoriaz, mais aussi aux motifs qui fixent l'attribution des labels Architecture contemporaine remarquable par le ministère de la Culture. Il dénaturera l'esprit originel de la station », avait ainsi écrit Jean-François Lyon-Caen, fondateur de l'équipe de recherche Architecture, paysage, montagne à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans la revue « Sites et Monuments » de mars 2021.


Ancienne gare téléphérique

Doté de 153 chambres, l'hôtel représente un investissement de 43 millions d'euros. Après le permis de construire déposé en juin 2020, il a fait l'objet d'un arrêté d'autorisation de travaux, promulgué, le 15 février 2021 par le maire de Morzine Avoriaz, Fabien Trombert. La construction devrait commencer en mai 2022 pour une ouverture en décembre 2023. Baptisé le Téléphérique parce qu'il va occuper l'ancienne gare d'arrivée du téléphérique des Prodains, il s'étendra sur 10.000 m2.


« Cet hôtel s'inscrit dans la nouvelle stratégie de Pierre et Vacances qui veut densifier son offre hôtelière avec des hôtels Lifestyle, tourné vers une clientèle familiale capable d'accueillir parfois 12 personnes », souligne Stéphane Lerendu.


L'hôtel Rivage accueille ses premiers clients au bord du lac d'Annecy


Un deuxième hôtel de ce type, d'une capacité de 203 chambres, est en cours de construction dans le cadre d'un projet urbain de 54.000 m2 mené par l'architecte Jean-Michel Wilmotte à Aime 2000, à La Plagne (Savoie).


« Le Mont-Saint-Michel des Alpes »

Les plus grands noms de l'architecture se sont toujours précipités pour aménager les alpages, y créant même des références. C'est ainsi que depuis l'origine tous les projets de la station d'Avoriaz avaient jusque-là été confiés, par Gérard Bremond, le président fondateur du groupe Pierre & Vacances , à l'architecte urbaniste Jacques Labro, Prix de Rome 1961. « La montagne invite à construire quelque chose qui dépasse la simple utilité immobilière », affirme l'inventeur de l'architecture mimétique d'Avoriaz.


Pour Jean-François Lyon-Caen, Avoriaz, « est le Mont-Saint-Michel des Alpes » au sens où depuis sa création, en 1966 la station, a toujours évolué dans la continuité et a pris valeur de manifeste : visionnaire parce que sans voiture, en bois, et tournée vers le soleil. Alors que ce site est célèbre dans le monde entier, de nombreuses voix s'élèvent pour faire classer Avoriaz au patrimoine mondial de l'Unesco .

47 vues0 commentaire