top of page

Un village évacué, repoussé par la montagne qui gagne 36m par an


La montagne gronde et avance : les habitants du village de Brienz contraints d'évacuer de peur d'être engloutis


Les habitants du petit village suisse de Brienz ont jusqu'à ce vendredi soir pour quitter leur maison. Les animaux ont également été évacués.


C'est un scénario digne d'un film catastrophe qui menace le petit village de Brienz dans le canton des Grisons en Suisse. Depuis plusieurs jours, les habitants sont invités à évacuer leur maison car les autorités redoutent un effondrement. Près de 2 millions de mètres cubes de roche pourraient bientôt se détacher de la montagne, écrasant les jolies maisons de ce petit bourg pittoresque d'une centaine d'habitants. Ils ont jusqu'à ce vendredi soir pour le faire.


Un bruit sourd et menaçant

La montagne est devenue très menaçante. De multiples éboulements mais aussi un bruit sourd comme un grondement qui se répète toutes les 10 minutes en charriant des pierres sur son flanc. La végétation, si verte habituellement, est aujourd'hui recouverte d'éboulis de pierres. Les routes sont fermées et les animaux ont également été évacués.


Le phénomène s'explique en partie parce que le village de Brienz se situe dans une zone géologique instable. "La roche se déplace à une vitesse pouvant atteindre 36 mètres par an", a expliqué Christian Gartmann, membre du comité de gestion de crise, à Reuters. Sa progression est inexorable. Nul ne sait si la roche va tomber d'un coup et tout engloutir ou continuer de glisser morceau par morceau.


Une vitesse de 36 mètres par an

"La zone rocheuse qui devrait s’effondrer prochainement n’est qu’une petite partie d’un glissement de terrain beaucoup plus grand, et complexe, sur lequel se situe d’ailleurs le village de Brienz, et qui se développe de manière plus ou moins continue depuis la fin de la dernière glaciation il y a 10 à 15 000 ans", a expliqué Reynald Delaloye, professeur de géosciences à l’Université de Fribourg, au journal Le Temps. De plus, le changement climatique expose la Suisse à un risque accru de catastrophes naturelles, y compris une augmentation de l'érosion due à des températures plus élevées, selon les autorités suisses.

371 vues0 commentaire

Comments


bottom of page