Rechercher
  • Arcs 1800

Stations de Tarentaise: 800 M d’euros de manque à gagner




Après une mobilisation exceptionnelle de l’ensemble des acteurs concernés pour prendre en charge les nombreux vacanciers en séjour, l’Observatoire Savoie Mont Blanc a dressé un premier bilan de cette fin de saison brutalement écourtée. 10 millions de nuitées perdues Avec un calendrier de réservations amputé de près de 6 semaines selon les stations, les pertes de nuitées sont estimées à 800 000 dans l’hôtellerie, soit 23 % du volume de la saison. Sans surprise, les résidences de tourisme – mode d’hébergement privilégié - payent un très lourd tribut avec une perte de 2 millions de nuitées (28 % du volume de la saison). Les hébergements collectifs (centres de vacances, villages vacances…) voient leur saison diminuée d’un tiers, avec une perte estimée à 1 million de nuitées. Les Gîtes de France commercialisés en centrale de réservation accusent, pour leur part, un déficit de 53 000 nuitées, correspondant au quart de leur activité hivernale. De lourdes conséquences économiques et des incertitudes À l’échelle de Savoie Mont Blanc, Domaines skiables de France (DSF) estiment à 6 millions le nombre de journées-skieurs non réalisées, équivalent à une perte de CA de l’ordre de 15 % en moyenne (20 % pour les stations d’altitude). Une fourchette identique pour l’École du ski français (ESF) qui s’appuie sur plus de 10 000 moniteurs déployés sur les 112 stations de Savoie et Haute-Savoie. Côté équipement, l’Union Sport et Cycle annonce des pertes de 15 % de CA pour les magasins de sports. En plus des pertes d’exploitation considérables constatées à date pour l’ensemble des professionnels de la montagne, l’inquiétude est de mise sur l’accompagnement économique post-fermeture. Communiquer autrement Savoie Mont blanc a débuté un nouveau mode de communication, s’appuyant sur une communauté forte de plusieurs millions de fans et d’internautes pour entretenir le lien. « Dans cette période à la fois inédite et si particulière qu’impose le confinement, nous allons faire fi de la promotion pour aller sur un tout autre registre, celui de l’entertainment » indique Claudie Blanc Eberhart, Directrice générale de Savoie Mont Blanc Tourisme. Les différents réseaux sociaux joueront à plein cette carte en proposant des recettes de cuisine de montagne, des questions-réponses interactives, des jeux originaux mais aussi des panoramas et lieux d’exception…

63 vues0 commentaire