Rechercher
  • Arcs 1800

Ski alpin : l'usage du pass sanitaire obligatoire pour accéder aux télécabines ?



Le secrétaire d'État au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a dit ce vendredi ne pas exclure l'usage du pass sanitaire dans les stations de ski. Une réunion doit avoir lieu lundi avec des représentants des acteurs de la montagne.


Les remontées mécaniques dans la station de Val Cenis en Savoie (photo d'illustration)

Les remontées mécaniques dans la station de Val Cenis en Savoie (photo d'illustration) © Radio France - Aurélien Accart

"A partir du moment où on a ouvert les boîtes de nuit, il n'y a pas de raison que l'on n'ouvre pas les remontées mécaniques". En marge du forum mondial du tourisme à Evora au Portugal, le secrétaire d'Etat au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne s'est dit ce vendredi favorable à l'usage du pass sanitaire dans les stations de sports d'hiver pour accéder aux télécabines et aux télésièges.


Aujourd'hui, je n'imagine pas, ne pas avoir de saison d'hiver


"Tout vaut mieux que la fermeture, on le voit, le pass sanitaire a permis aux activités de rester ouvertes, je pense que les acteurs de la montagne française étaient volontaires pour éventuellement mettre en place le pass sanitaire, mais tout ça dépend aussi du législateur, de la situation sanitaire qui sera la nôtre", a-t-il expliqué.


"Aujourd'hui, on a une vaccination qui touche très largement les publics de plus de 12 ans, 85% de la cible vaccinable l'est, et le cas échéant, on a appris que le pass sanitaire pouvait aussi permettre de fréquenter des lieux en toute sécurité (...) si les boîtes de nuit ont rouvert cet été, je ne comprendrais pas que nos télécabines ne puissent pas rouvrir", avait déclaré dès mercredi le ministre chez nos confrères de Public Sénat.



Des contrôles au guichet ?

Plusieurs solutions sont à l'étude dans les stations : un contrôle des pass aux guichets où sont vendus les forfaits, ou dans les hôtels et les clubs à l'arrivée des vacanciers.


"Dans nos centres, vous pouvez avoir des arrivées, jusqu'à 3.000 personnes, sur une après-midi du vendredi (...) avec le pass sanitaire, avec de l'anticipation, vous avez des arrivées qui se font en une minute et trente secondes pour une famille de quatre personnes", précise Franck Gervais, le directeur général du groupe Pierre et vacances, qui gère 66 hôtels à la montagne.


Réunion lundi en visio

Alors que les professionnels de la montagne enregistrent en ce moment leurs premières réservations pour l'hiver prochain, une réunion est prévue ce lundi en visio entre Jean-Baptiste Lemoyne et des représentants des acteurs de la montagne, pour connaître les conditions d'ouverture des stations. En pleine saison d'hiver, les stations de ski en France font travailler environ 120.000 personnes.


"Si nous devons être soumis au pass sanitaire il faut qu'on le sache rapidement, parce que nous sommes en train de procéder au recrutement des saisonniers et nous devons aussi informer les clients qui viendront dans nos stations", a réagi sur France Bleu Pays de Savoie Alexandre Maulin, président des Domaines skiables de France.

215 vues0 commentaire