Rechercher
  • Arcs 1800

Savoie : La Sagane rutilante a été découverte grâce au programme participatif Smart-Faune



Une nouvelle espèce d’araignée a été identifiée à l’occasion d’une enquête participative menée par les Conservatoires d’espaces naturels de Savoie et de Haute-Savoie. Cette découverte a permis aux scientifiques de mieux comprendre l’importance pour la préservation de la biodiversité des zones de bois mort dans les forêts.


La Sagane rutilante a été découverte grâce au programme Smart-Faune lancé il y a quatre ans en Savoie et Haute-Savoie.

Les Conservatoires d’espaces naturels de Savoie et de Haute-Savoie organisent depuis quatre ans l’enquête participative Smart-Faune. Chacun est invité à envoyer ses photos d’araignées, de punaises, de mollusques, de coccinelles ou d’opilions par mail ou via l’application iNaturalist.


Cette initiative a récemment permis la découverte d’une nouvelle espèce d’araignée, rapporte Le Dauphiné Libéré.


Une arachnide irisée

Cette dernière, la Sagane rutilante, est une araignée de couleur irisée aux soies métallisées. Elle vit sous les écorces d’arbres morts et profite notamment des chancres des châtaigniers pour se développer, détaillent nos confrères.


La découverte de cette espèce, la cinquième effectuée grâce à Smart-Faune, a permis de mieux comprendre comment une forêt non-exploitée pouvait poursuivre son cycle biologique malgré des zones de bois mort.


Saisissant de mieux en mieux l’importance de ces espaces pour la biodiversité, l’Office national des forêts (ONF) installe depuis plusieurs années des « îlots de sénescence », explique le journal local.


Il s’agit de zones volontairement abandonnées dans les forêts publiques. Les Conservatoires d’espaces naturels de Savoie et de Haute-Savoie souhaitent faire de même dans les parcelles de forêts privées qu’ils ont récemment acquises.

50 vues0 commentaire