Rechercher
  • Arcs 1800

Savoie : Hausse de la fréquentation touristique cet été malgré la météo



Selon l'agence de promotion départementale Savoie-Mont-Blanc, le nombre de nuitées en juillet et août pourrait progresser de 10 % par rapport à l'été précédent. Toutefois, en raison de la météo pluvieuse, les touristes ont moins consommé.


Dans les Savoie, le taux d'occupation a progressé de 9 % en juillet.


Comme chaque été, la saison touristique en montagne a connu des pointes de fréquentation de la mi-juillet au mois d'août. C'est ce qu'observe l'agence départementale Savoie-Mont-Blanc en notant « une forte concentration des juillettistes et aoûtiens. ».


Dans les Savoie, le taux d'occupation a progressé de 9 % en juillet, et a franchi la barre des 50 % pour les hébergements marchands. Et ce malgré une météo pluvieuse qui a perturbé la fréquentation touristique. « Les réservations de dernière minute se sont alors tournées vers le littoral méditerranéen », observe Didier Arino, directeur général du cabinet spécialisé Protourisme. Résultat, fait-il observer, « il existe une distorsion entre la fréquentation des hébergements touristiques et la consommation de loisirs ». De fait, restaurants, boutiques ou attractions touristiques ont manqué de clientèle de proximité et d'excursionnistes à la journée.


Offres pour les familles

Selon les premières estimations de l'agence départementale, août s'annonce plutôt bon pour les hébergements marchands avec un taux d'occupation moyen atteignant les 71 % et une augmentation du volume de nuitées de 8 %. Les campings (51 %) stagnent, comme les hôtels (64 %), tandis que les gîtes de France (89 %), les locations de particuliers à particuliers et les résidences de tourisme (70 %) progressent. Ces données globales masquent des disparités selon la catégorie d'hébergements et le lieu. Les lacs (+ 21 %) et les stations-villages (+9 %) tirent leur épingle du jeu tandis que les stations d'altitude accusent un retard (5 %) sur leurs taux d'occupation moyens par rapport à août 2020.


« Quand la montagne apparaît attractive elle fonctionne bien ; certaines stations font des efforts pour la rendre attirante avec des offres pour les familles et arrivent à conquérir une clientèle plus jeune », explique Didier Arino.


Et quid de l'impact de la mise en place du passe sanitaire ? 62 % des acteurs du tourisme estiment qu'elle n'a pas eu de conséquences sur leur chiffre d'affaires, note Auvergne Rhône Alpes Tourisme. Ce sont les établissements thermaux, les prestataires de loisirs et les sites de visites qui ont été les plus affectés. Pour les professionnels qui s'estiment impactés, la perte de chiffre d'affaires s'établit en moyenne à 23 % .


À NOTER

En été 2020, les deux Savoie ont enregistré 20,4 millions de nuitées, dont 76 % effectuées par la clientèle française.

33 vues0 commentaire