Rechercher
  • Arcs 1800

Remontées mécaniques fermées: la vogue du ski de randonnée préoccupe les secours



Les remontées mécaniques ne rouvriront pas avant 2021. Le Conseil d’état a confirmé, vendredi, la décision de Jean Castex.


Pas question de se ruer à la neige ce week-end. Le colonel Nasser Boualam, qui commande le groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes, prévient: "Nous contrôlerons les automobilistes qui se rendent aux stations et nous n’hésiterons pas à verbaliser en cas d’infraction."


Les hôpitaux, déjà très occupés, espèrent ne pas avoir à gérer les blessés liés aux activités de loisirs en montagne.


Rappelons que le déplacement autorisé quotidien, pour l’activité physique ou les loisirs individuels, se limite, jusqu’à mardi, à un rayon de 20 km autour du domicile et ne doit pas excéder trois heures.


La hausse spectaculaire d’achat de matériels pour la pratique de ski de randonnée préoccupe également les services de secours en montagne.


L’adjudant-chef Philippe Grosskost, commandant en second du Peloton des gendarmes de haute montagne (PGHM) de Saint-Sauveur-sur-Tinée, prodigue ses conseils valables pendant la crise sanitaire mais aussi au-delà.


STATIONS FERMÉES


Pour l’instant, chaque station se limite à une piste et une remontée mécanique réservées aux licenciés des clubs de ski et interdites au commun des mortels.


PEAU DE PHOQUE À LA MODE


Effet de la fermeture des remontées mécaniques, les magasins spécialisés constatent un afflux de clients dans les rayons des skis de randonnées.


Philippe Grosskost avertit: "Cette discipline ne s’improvise pas."


Pour ceux qui la découvrent, le sous-officier préconise de s’y essayer progressivement sur des circuits sécurisés au sein des stations. "Il y a trois jours dans le vallon de Mollières, entre Valdeblore et Isola 2000, nous avons récupéré deux skieurs en perdition. Ils ont eu la chance d’avoir du réseau GSM pour appeler les secours mais ils auraient pu être en danger."


Le confinement n’a pas forcément aidé à entretenir sa condition physique. Attention à ne pas présumer de ses forces.


ITINÉRAIRE À PRÉPARER


La randonnée à ski nécessite "le triptyque pelle-sonde-détecteur de victime en avalanche (DVA)". Il ne faut pas partir seul et bien vérifier son matériel. Il est aussi indispensable de prévenir ses proches de l’itinéraire choisi.


Un itinéraire préparé à l’avance et ne pas hésiter à prendre conseil auprès des professionnels de la montagne. "A 16h30 maximum, il faut être rentré", souligne Philippe Grosskost. "La nuit tombe vite. Des dameuses sont en plus en action pour préparer la future saison et ne s’attendent pas, alors que les stations sont fermées à croiser des skieurs."


MANTEAU NEIGEUX INSTABLE


Le manteau n’est pas stabilisé et la couche peu épaisse par endroits. Il faut être vigilant : on peut heurter des roches. Des nouvelles chutes de neige sont attendues. Il y a quelques zones avalancheuses. Plus que jamais, il faut consulter la météo avant d’envisager une balade.

48 vues0 commentaire
Contact : infoslauzieres@gmail.com
Adresse : Immeuble les Lauzières, 73700 Bourg Saint Maurice, France

© 2020 by Lauzières infos