Rechercher
  • Arcs 1800

Randonnées en raquettes, ski-joëring canin, balades,... les alternatives au ski sont nombreuses



L'hiver arrive et la période est propice pour aller prendre l'air à la montagne. Mais que faire lorsqu'on ne fait pas de ski alpin ?


L'hiver arrive petit à petit et les stations de ski ouvrent leurs portes les unes après les autres. De quoi ravir les professionnels de la montagne, qui avaient dû faire face à une saison plus que compliquée l'an passé, en raison de la crise sanitaire.


Si la plupart des vacanciers se rendent à la montagne pour dévaler les pistes en pratiquant le ski alpin, d'autres préfèrent s'adonner à d'autres activités. Randonnées en raquettes, ski-joëring, balades,... le choix est large. Et la fermeture des remontées mécaniques la saison passée a permis de découvrir ou redécouvrir ce que l'on peut faire à la montagne.


C'est un grand classique mais toujours aussi apprécié : les raquettes. Placées sous des chaussures de randonnée, les raquettes vont alors permettre de faire de longues balades dans la poudreuse, mais sans s'enfoncer dans celle-ci.


Raquettes et ski de fond, des classiques

En classique ou skating, le ski de fond est aussi une alternative lorsque que l'on ne pratique pas le ski alpin. Il se pratique sur des pistes au sein de domaines nordiques. Il faut toutefois disposer d'une bonne condition physique, puisqu'il s'agit du sport nécessitant la plus forte VO2 Max (puissance respiratoire).


Dans la catégorie indémodable, se trouve aussi la luge. Toutes les stations de ski disposent de pistes spécialement réservées à cette activité. Destinée aux enfants, la luge fait aussi le bonheur des plus grands et garantit un moment de rigolade.


Le ski-joëring ou la plongée sous la glace pour plus d'originalité

C'est une discipline venue tout droit de Scandinavie : le ski-joëring. Plus original que le ski de fond, le ski-joëring se pratique avec un cheval ou un poney attelé, qui tire le skieur. Inutile d'être cavalier pour faire ce sport, il convient parfaitement aux adultes comme aux enfants. Cependant, les skis ne doivent pas dépasser 1m50 afin de ne pas gêner l'animal.


Toujours dans l'originalité, il est possible de faire des activités plus insolites comme de la plongée sous la glace. Équipé d'une combinaison, d'un masque et d'une bouteille d'oxygène, cette expérience est accessible aussi bien pour les débutants que pour les professionnels.


Pour les amoureux de sensations fortes, une descente en tyrolienne pourra ravir les plus téméraires. Cette activité permettra de profiter d'une vue à couper le souffle lors de la descente et en même temps, de faire le plein d'adrénaline.

5 vues0 commentaire