Rechercher
  • Arcs 1800

Pourquoi l'absence de skieurs sur les pistes favorise les avalanches



Mardi dernier notamment, deux personnes sont mortes dans les massifs français un homme de 66 ans dans les Hautes-Pyrénées, un autre de 56 ans dans les Alpes.

Les remontées mécaniques sont fermées dans toutes les stations de ski en France, ce qui n'empêche pas les accidents. Au contraire, il y a en a déjà eu plus cette saison que sur l'intégralité de la saison passée ! 51 accidents d'avalanche recensés jusqu'à présent pour seulement 46 l'an dernier. Des accidents qui se traduisent par une hausse importante de la mortalité. Par exemple, depuis le début du mois, 15 personnes sont mortes dans des avalanches contre 6 au mois de janvier 2020.


Ça faisait près de dix ans que la station des Arcs n'avait pas déploré un décès. Cette saison pas comme les autres est plus meurtrière que deux saisons passées alors même qu'il y a beaucoup moins de skieurs. Philippe Janin est le directeur du service des pistes de la station des Arcs.


“C’est une année particulière parce que d’habitude dans une saison normale, à cette époque là, il y a déjà des millions de skieurs qui ont rayé les pentes, qui ont stabilisé le manteau neigeux par leur passage en ski, qui ont créé des bosses. Cette année, il n’y a pas de domaine skiable, on est sur un domaine de montagne et sur ce type de domaine, on ne sécurise pas ou peu”, assure-t-il.


Un manteau neigeux instable

Les stations fermées, cela signifie forcément déclenchements préventifs d'avalanches moins nombreux comme l'explique Dominique Letang de l'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches. “Le déclenchement ne se fait que pour les parties qui sont réservées aux skieurs de randonnée, donc sur ces parties-là c’est parfaitement sécurisé. Le reste, c’est donc un domaine de haute montagne comme s’il n’y avait pas de station”, explique-t-il.


Et la météo n'aide pas non plus. Le manteau neigeux est particulièrement instable en ce moment.


“Avec le redoux qui est attendu, on peut s’attendre à de grosses avalanches notamment en altitude. Cette neige va se remplir d’eau et donc prendre une densité beaucoup plus forte et donc les avalanches pourront être beaucoup plus grosses et dangereuses”, indique-t-il.


Ne jamais s'aventurer seul en montagne, être équipé d'un détecteur de victime d'avalanche et préférer les chemins en forêt plutôt que les pentes. Ce sont les conseils de prudence à respecter ces prochaines semaines.

108 vues0 commentaire