Rechercher
  • Arcs 1800

Mais où skier au Canada ?



Où sont les meilleures stations de ski du grand Nord ? Spoiler : on vous les liste ici.


Vous le savez, les stations de ski sont désormais ouvertes en France (avec un protocole sanitaire strict, certes). Cela dit, rien ne vous oblige à dévaler les pistes dans l'Hexagone. Si vous envie de panoramas fous et de domaines skiables gigantesque, le Canada vous tend les bras. Alors suivez le guide, histoire de savoir où poser vos spatules.


1. Whistler Blackcomb (Colombie-Britannique)

Un snowboardeur carve sur une piste de la station de ski de Whistler Blackcomb au Canada.


Pour voir ce contenu, vous devez mettre à jour les paramètres de vos cookies.

Voilà la plus grande station de ski d'Amérique du Nord, où la saison est l’une des plus longues sur la planète. Avec ses chutes de neige régulières et ses parcs en tous genres, Blackcomb fait partie de la crème de la crème.

Justement, côté parcs, vous avez le choix entre les pentes fluides du mont Whistler ou les installations de saut à ski du mont Blackcomb, qui sont parmi les plus hautes au monde à être ouvertes au public. Un système de réservation a été mis en place pour gérer l’accès à la montagne, ce qui signifie que vous pourriez profiter de plus de pentes vierges qu’à l’habitude : les jours de poudreuse pourraient prendre un tournant carrément épique.


2. Sun Peaks (Colombie-Britannique)


Deuxième plus grande station de ski canadienne, Sun Peaks est dotée de pas moins de 13 remonte-pentes dispersés sur un domaine de plus de 16 km2 skiables. Situé à proximité de Kamloops, au cœur de la Colombie-Britannique, le centre est connu pour ses jours ensoleillés. Du sommet au pied de la montagne, il y a des zones pour tous les niveaux. Vous y trouverez des sauts, des rampes et des tas d’installations pour vous exercer. Pour les billets de remontée, qui sont en vente sur Internet, c’est premier arrivé, premier servi!

Besoin de refaire le plein à la fin de la journée? Rendez-vous au Masa’s Bar + Grill pour savourer leur « Frosted Winter », un mocktail à base de Red Bull Winter Edition, ou préparez-vous-en un à la maison :


3. Cypress Mountain (Colombie-Britannique)


Impossible de passer à côté des belles stations de ski du Grand Vancouver, à proximité du mont Whistler. Cypress Mountain, le plus à l’ouest des trois centres situés dans les basses-terres continentales, propose une vue incomparable sur le détroit de Géorgie et la baie Howe. Outre ses belles descentes réparties sur deux montagnes, ce joyau caché est doté d’un parc à neige et propose du ski de soirée jusqu’à la fin mars.


4. Big White (Colombie-Britannique)


En Colombie-Britannique continentale, près de la ville de Kelowna, se trouvent Big White et la région de l’Okanagan, connue pour ses conditions propices à la poudreuse fine. Le centre est célèbre pour ses parcs à neige, son parcours de planche/ski qui accueille des compétitions régionales, nationales et mondiales, ainsi que ses rampes et sauts pour tous les styles. Pour vous procurer un billet individuel, rendez-vous en ligne. Et sachez-le : les prix seront différents selon le moment de la semaine.


5. Banff Sunshine (Alberta)

Le skieur John Collinson fait du ski de randonnée dans les montagnes à Banff au Canada.

John Collinson à Banff, Canada


Banff Sunshine, qui fait partie du SkiBig3, a de quoi contenter tous le monde : de l’espace à revendre, des pentes aménagées parmi les plus belles au pays et un beau réseau de quatre parcs. De plus, le Sunshine est l’un des seuls centres en Amérique du Nord à proposer un billet de remontée mobile, que l’on peut se procurer sur l’appli Ski Banff. Il suffit donc de le télécharger avant de monter dans une cabine. Autre avantage : la possibilité de loger à la Sunshine Mountain Lodge, directement sur la montagne, pour être le premier dans la file du remonte-pente le matin et profiter des pistes fraîches.


6. Marmot Basin, AB


Près de la magnifique ville alpine de Jasper se trouve le centre Marmot Basin, dont l’un des principaux attraits est l’absence de foule. Qui ne rêve pas d’enfiler les descentes et les montées sans interruption? C’est possible, surtout en milieu de semaine, où les tarifs en ligne pour les billets de remontée sont moins élevés. La saison de ski dure six mois, la station étant habituellement l’une des premières au pays à ouvrir ses portes, mi-novembre. Et comme sa base est la plus élevée des grandes régions de ski du Canada, les conditions restent bonnes pendant toute la saison.

Le domaine de 700 hectares couvre cinq versants de montagne d’une variété étonnante. Dameurs, arbres, bosses, bols et ravines abondent. Et vous n’avez pas besoin de réservation : les remonte-pentes ne sont jamais pleins, ce qui vous donne l’embarras du choix quant au moment où vous voulez dévaler les pentes.


7. Revelstoke (Colombie-Britannique)

Ski backountry dans la station de Revelstoke en Colombie-Britannique au Canada.

Du côté de Revelstoke


Revelstoke est un peu la Mecque des skieurs les plus hardcore. Située au cœur de la Colombie-Britannique, station et ses environs offrent des paysages vus et revus dans une foule de films de ski et de snow. Et on peut dire que ce paradis mérite toute l’attention qu’il reçoit, puisqu'on ne fait tout simplement pas mieux en matière de dénivellation et de neige profonde. Mais si vous voulez aller y faire un tour, il va falloir réserver tôt !


8. Panorama (Colombie-Britannique)


Panorama est une station de ski nichée dans le massif de la chaîne Purcell, à trois heures et demie de Calgary en voiture. En vous y rendant à partir de la ville, vous parcourrez l’une des routes les plus belles du pays, qui vous mènera à travers les parcs nationaux Banff et Kootenay. Et à 20 minutes de la communauté d’Invermere, le centre dispose d’un terrain exceptionnel. L’un de ses spots phares ? Le bol Taynton, de 300 hectares, situé dans une ancienne zone d’héliski. Mais sachez-le : on procède dorénavant au déclenchement préventif des avalanches dans cette zone, qui en outre ne nécessite plus d’équipement pour le ski dans l’arrière-pays. Les détenteurs d’un laissez-passer ont un accès illimité à la montagne pendant toute la saison, et des billets de remontée peuvent être achetés à l’avance.


9. Blue Mountain, (Ontario)


Blue Mountain est la plus grosse station de ski de l’Ontario et l’une des destinations les plus prisées à l’est des Rocheuses. À seulement une heure et demie de Toronto, c’est l’endroit idéal pour profiter pleinement de la neige sans trop s’éloigner de la ville. Quel que soit votre niveau, vous pourrez peaufiner vos skills dans l’un des trois parcs à neige aménagés sur le site. Les pistes, elles, sont au nombre de 42. Elles sont accompagnées d’un vaste réseau de remonte-pentes pour mieux partir à l'aventure, la vraie.

Besoin de refaire le plein à la fin de la journée? Rendez-vous chez Rusty’s pour goûter à « The Blue », un mocktail à base de Red Bull Winter Edition.


10. Mont Tremblant (Québec)

La station de ski de Mont Tremblant est une destination de choix dans l’Est du Canada, près de Montréal et Ottawa.

Situé près de Montréal, le Mont Tremblant est une destination de choix


Le Mont Tremblant est une destination de choix dans l’Est du Canada, près de Montréal et Ottawa. Grâce à son puissant système de fabrication de neige artificielle, la station dispose des meilleures conditions qui soient tout au long de la saison. De plus, le site 14 remonte-pentes et 102 pistes sur quatre pentes différentes, mais propose également trois snowparks, dont "Adrénaline", qui est baigné de soleil toute la journée. Et pas besoin de réservation pour celles et ceux qui ont un laissez-passer saisonnier : un nombre limité de billets de remontée pour des dates précises seront mis en vente à l’avance.

Besoin de refaire le plein à la fin de la journée? Direction Le p’tit caribou pour siroter le « Givré », un mocktail à base de Red Bull Winter Edition, ou apprenez comment le concocter vous-même en cliquant ici.

14 vues0 commentaire