Rechercher
  • Arcs 1800

Les Deux-Alpes ouvrent la saison d'été de ski en ouvrant le glacier 3 semaines en avance


C'est parti pour le ski d'été aux Deux-Alpes ! La station accueille de nouveau des skieurs depuis ce samedi. Une ouverture anticipée par rapport aux années précédentes (hors covid) ; les remontées mécaniques sur le glacier, situé entre 3.600 et 3.200 mètres d'altitude, fermeront aussi plus tôt.


Le glacier des Deux-Alpes ce samedi 28 mai


"Le glacier ce matin était magnifique !" s'enthousiasme Jean-Charles Thomas, directeur du domaine skiable des Deux-Alpes, alors que la station de l'Oisans accueillait quelques heures plus tôt ses premiers skieurs estivaux. Avec un peu d'avance cette année : avant la crise du Covid, les remontées rouvraient généralement à la mi-juin. Cette année, la coupure entre la saison d'hiver-printemps, et la saison d'été aura été réduite au minimum. Le domaine skiable a fermé début mai... pour rouvrir ce samedi 28 mai !



Le glacier des Deux-Alpes a rouvert ce week-end


Évolution climatique

"On s'adapte aussi à l'évolution climatique, explique Jean-Charles Thomas. Cela a plus de sens aujourd'hui de skier en altitude fin mai ou juin qu'en août." Les remontées sur le glacier, situé entre 3.600 et 3.200 mètres d'altitude, fermeront aussi plus tôt : "il y a 10 ans on skiait jusqu'au 30 août aux Deux-Alpes, et aujourd'hui on ne le fera plus bien sûr. L'ensemble du calendrier de ski de compétition - qui est l'essentiel de notre clientèle à cette période - s'est adapté à cette évolution, et on skiera sans doute jusqu'à mi-juillet ou fin juillet." La station des Deux-Alpes a également développé ces dernières années l'activité VTT. Mais le ski représente toujours 60% du chiffre d'affaire des remontées pendant la saison estivale. Une activité qui reste donc importante.


Couche protectrice

Ce samedi matin, les skieurs de compétition (venus pour beaucoup de l'étranger) et les mordus de ski de la région grenobloise ont rechaussé les skis sur le glacier, sous un beau soleil. L'état du glacier reste correct, malgré un hiver plutôt sec et un printemps chaud. "L'ensemble de la montagne et de la planète ont souffert de ce printemps, et on a eu effectivement un enneigement moyen cet hiver, constate Jean-Charles Thomas. Et puis avec les fortes chaleurs, la fonte a commencé plus tôt et plus fortement que d'habitude. On est aujourd'hui à peu près à deux mètres de couche de neige au-dessus du glacier, ce qui est un peu inférieur aux moyennes des 10 dernières années où on était plutôt à 2,50 mètres. On skie sur une couche de neige refroidie par la glace qui est en-dessous, et cette couche de neige protège la glace des rayonnements du soleil. On sait aussi que notre action de damage, de concentration de la neige et de tassement permet à cette neige de durer plus longtemps et de fondre moins vite. Et toutes les nuits, on retasse cette neige pour protéger le glacier le plus longtemps possible. Quand la couche de neige n'est plus là, on arrête le ski." D'ici là le glacier est ouvert tous les jours de 7h à 12h30.

20 vues0 commentaire