Rechercher
  • Arcs 1800

Le ski sur glacier sera possible fin mai, avec la réouverture des remontées mécaniques



Remontées mécaniques et trains touristiques peuvent enfin rouvrir à partir du 19 mai. Trois glaciers proposent du ski alpin au grand public, les Deux-Alpes ouvrant le bal le 29. Les trains touristiques repartent aussi dans les Alpes, les Pyrénées et le Massif central. Tour d'horizon.


Sur le glacier de la Grande-Motte, à Tignes. Ouverture prévue le 19 juin, avec 20 km de pistes.


Courbes dans la neige ou grandes traversées en altitude reviennent enfin au menu dans les Alpes, les Pyrénées et le Massif central. C'est l'une des annonces du calendrier de déconfinement passée presque inaperçue, sauf pour les amoureux de la montagne et les déçus d'une saison d'hiver sans ski alpin: à partir du 19 mai, les remontées mécaniques et trains touristiques pourront enfin rouvrir, après une saison d'hiver à l'arrêt complet dans les massifs français, Hasard ou pas, ce timing correspond peu ou prou à la traditionnelle ouverture du ski sur glacier dans quatre stations. Cela permettra en tout cas aux touristes de renouer avec ces plaisirs de l'altitude, en ce printemps de ponts et en vue de l'été.


Cette réouverture reste soumise aux contraintes sanitaires. Dans un premier temps, les espaces clos que sont cabines de téléphérique ou voitures de trains touristiques ne pourront accueillir que la moitié de leur capacité habituelle et les pré-réservations seront conseillées. Seuls 50% des tickets disponibles seront mis en vente le 19 mai; 65% le 9 juin et 100% le 30 juin, si la situation épidémique continue de s'améliorer. Quant au port du masque, les pouvoirs publics et autorités locales le rendent obligatoires.


À voir aussi - Haute-Savoie: les stations limitent la casse en proposant des alternatives au ski alpin


Haute-Savoie: les stations limitent la casse en proposant des alternatives au ski alpin


Ski sur glacier : les Deux-Alpes première station à rouvrir fin mai, Val d'Isère et Tignes suivront

C'est un coup de pouce du ciel aux amoureux de la neige. Ce printemps 2021 a été plutôt froid dans les Alpes. Après un mois d'avril hivernal, il a neigé en abondance au-dessus de 1800 m du 3 au 12 mai, si bien qu'à l'heure actuelle les cimes de la Vanoise ou des Écrins, dans les Alpes du nord, restent largement enneigées. Grâce à ces conditions et au travail des ingénieurs en neige, les glaciers des Deux-Alpes, Tignes et Val d'Isère s'apprêtent à rouvrir les remontées mécaniques et les pistes de leurs glaciers au grand public, qui côtoiera les skis clubs et équipes nationales.


Les Deux-Alpes (Isère): le ski d'été commence le 29 mai


Face aux sommets des Écrins, le glacier des Deux-Alpes, accueillera les skieurs dès le week-end du 29-30 mai. Soit une semaine plus tôt que d'habitude car «les gens ont les spatules qui les démangent», se réjouit Jeanne Mounaut de l'office de tourisme. De 7h à 12h30, vous pourrez glisser au sein de 90 hectares de pistes balisées entre 3200 et 3568 m. Le prix du forfait évoluera, passant de 36,50 € par adulte entre le 29 mai et le 18 juin à 43,50 € du 19 juin au 29 août. Dans le respect de jauges, le nombre de forfaits vendu chaque jour sera limité.


Val d'Isère (Savoie) : le glacier du Pisaillas accessible le 12 juin


Le ski sur glacier sera accessible du 12 juin au 11 juillet cette année. OT Val d'Isère

Le ski d'été se pratique depuis la fin des années 60 sur le glacier du Pisaillas et cette saison ne fera pas exception. Du 12 juin au 11 juillet, vous profiterez de deux remontées mécaniques et trois pistes entre 2 725 et 3 300 mètres d'altitude. La journée commencera dès 7h et se terminera à 12h, moyennant 31 € / adulte la journée ou 179 € les 6 jours. En sus des jauges maximums imposées par le gouvernement, le port du masque sera obligatoire dans les files d'attente et les remontées mécaniques. En revanche «vous pouvez retirer votre masque en descendant les pistes et le panorama, lui, n'est pas masqué !», s'enthousiasme Lauranne Boccone de Val d'Isère Tourisme.


Tignes (Savoie) : le glacier ouvert aux skieurs du 19 juin au 31 juillet


Sous les sommets de la Vanoise, Tignes ouvrira son glacier de la Grande-Motte aux skieurs du 19 juin au 31 juillet. Au menu : 20 km de pistes, accessibles de 7h20 à 13h15. Le tarif sera de 38 €/adulte. Le protocole Covid n'est pas encore établi, mais «on peut imaginer qu'il sera similaire à ce que nous avons connu l'été dernier et cet automne : masque obligatoire à bord des remontées mécaniques et dans les files d'attente», prévoit Amandine Renévot, responsable du service communication de la station.


Vallée Blanche et glacier de la Girose… Réouverture des téléphériques mais rendez-vous l'an prochain pour le ski grand public


Au cœur du massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie), le téléphérique de l'Aiguille du Midi reprend du service le 19 mai pour vous propulser en 20 minutes à 3 777 mètres d'altitude depuis le centre de Chamonix. L'occasion de profiter du panorama de rêve mais, pas, malheureusement, d'entreprendre la descente de la Vallée Blanche à ski. Il est non seulement tard dans la saison –la descente reste optimum jusqu'en avril- mais, de plus, le train du Montenvers ne reprend du service, sur la partie basse, que le 29 mai.


Plus au sud, La Grave-la Meije (Hautes-Alpes), haut lieu du ski freeride, adopte une position médiane : à partir du 10 juin, les clubs de ski pourront s'entraîner sur le glacier de la Girose, mais le grand public ne pourra emprunter l'antique téléphérique que pour partir en randonnée ou course d'alpinisme.


Trains et transports touristiques de montagne : réouvertures successives dans les Pyrénées, le Massif Central et les Alpes

Les autres attractions touristiques ont dû aussi se mettre en hibernation forcée à partir du 29 octobre dernier. Dès l'annonce du déconfinement progressif, trains touristiques et grands téléphériques se sont mis en ordre de bataille pour accueillir du public à partir du 19 mai. Florilège des escapades possibles ces prochaines semaines.


Hautes-Pyrénées: le téléphérique du Pic du Midi reprend du service le 19 mai


Le ponton suspendu, au sommet du Pic du Midi. Florent Gay

Le téléphérique du Pic du Midi actionne ses mécaniques dès le 19 mai. Venez donc observer les étoiles lors d'une nuit au sommet ou simplement contempler la mer de nuages lors d'un aller-retour en journée. Prévoyez des affaires chaudes, car l'ambiance est encore hivernale là-haut !


Tarifs et informations


Puy-de-Dome : le téléphérique du Sancy redémarre le 22 mai


Le téléphérique du Sancy vous conduira sur l'antécime du point culminant des monts Dore à partir du 22 mai. De là, il vous reste exactement 860 marches à gravir pour atteindre le sommet du puy de Sancy à 1886 m, et admirer le panorama à 360° sur toute l'Auvergne. Les cabines seront désinfectées quotidiennement. Masque obligatoire durant le trajet. Capacité réduite à 28 personnes maximum, au lieu de 45 habituellement.


Tarifs et informations


Haute-Savoie: le train du Montenvers puis le tramway du Mont-Blanc repartent les 29 mai et 9 juin


Le train du Montenvers et le Tramway du Mont-Blanc prendront un peu de temps pour mener leurs habituels travaux d'avant-saison, pour accueillir du public le plus tôt possible. Le premier vous transportera à la Mer de Glace à partir du 29 mai. Le détail des horaires et tarifs est en ligne. La jauge sera réduite à 50% de la capacité jusqu'au 9 juin au moins. Le Tramway, lui reprend du service à partir du 12 juin pour vous mener au Nid d'Aigle, sur le Mont-Blanc.

58 vues0 commentaire