Rechercher
  • Arcs 1800

Le prix des forfaits augmente ? Voici comment y échapper


Le ski est de plus en plus cher. +7% cette année. Heureusement, il existe de nombreux moyens d’économiser de l’argent quand on skie. Que ce soit profiter des quelques promotions proposées par les stations ou en changeant de pratique, on peut skier moins cher en 2023 ! Voici 10 idées pour payer son forfait de ski moins cher.


Skier le samedi…

Le samedi, les pistes de ski sont vides et les forfaits de ski moins chers. Ici, à Saint-François-Longchamp en février 2022 (images de webcam).

Pistes de ski de Saint-François-Longchamp samedi 12 février 2022

Dans de nombreuses stations, les pistes de ski sont désertes le samedi. On se trouve un jour d’arrivée et de départ, et les centres urbains sont éloignés. C’est le cas des stations des Hautes-Alpes, de Maurienne, de l’Oisans et de Tarentaise notamment aux Arcs. Si vous payez plein tarif, même en février, c’est au moins l’assurance d’être tranquille sur les pistes. Concernant les bouchons, si vous vous levez tôt, vous êtes normalement à contre-courant. Vous montez quand les premiers vacanciers descendent. Vous descendrez quand les derniers vacanciers arriveront.


Pour remédier à cette faible fréquentation, certaines stations proposent des réductions uniquement le samedi. Ces réductions, allant jusqu’à 50%, sont proposées principalement en ligne. Par exemple, on skiera pour 13 € le samedi sur le domaine skiable d’Albiez, contre 29,50 € en semaine. À Valmeinier, si vous réservez en ligne avant le mercredi, votre forfait vous coûtera 23,10 €, soit 50% moins cher. Dans les stations des Sybelles, une offre à -50% est également proposée si le forfait de ski est réservé en ligne avant le mercredi soir, de même à Saint-François-Longchamp avec un forfait à 26,50 € la journée. En moyenne, la réduction du samedi est 34% moins chère. Certaines station ont mis en place une tarification dynamique des forfaits, variant selon la demande et la météo. Globalement, plus la demande est faible, moins c’est cher. C’est notamment le cas à Chamonix, la Clusaz, Aussois, Chamonix et Val Cenis.


… ou skier en semaine hors vacances scolaires

Parfois, la problématique du domaine skiable vide le samedi est inversée : proches des centres urbains, les petites stations accueillent du monde le week-end et moins de monde en semaine. Ils ont donc des tarifications avec périodes creuses et pleines. C’est le cas notamment à Lans-en-Vercors où le forfait journée est à 18,70 € en semaine au lieu de 22 € le week-end et pendant les vacances scolaires. Il s’agit là de redonner de l’attractivité au domaine skiable lorsqu’il l’est moins, les charges, elles, étant toujours fixes. On retrouve cette même tarification au Collet d’Allevard (18,30 € en semaine hors vacances contre 25 € en période haute) et aux 7 Laux. C’est presque une spécificité iséroise.


Prendre un abonnement ou un programme fidélité

Qu’ils soient multistations ou proposés par une seule station, les nouveaux abonnements et cartes de fidélités permettent de faire quelques économies, surtout quand on skie à la journée. Parmi les abonnements, on pense à la carte Passe Montagne, qui vous permet de skier à tarif réduit dans plus de 100 stations, à Skiogrande (la carte des grands domaines de Maurienne), Ski Atout Prix, Ski à la Carte (Compagnie des Alpes) et la Carte Blanche Labellemontagne. Certaines stations proposent également des abonnements et cartes de fidélité avec réductions à la clé : la Clusaz, Les 7 Laux, Praz de Lys Sommand, Aillons-Margeriaz, Crévoux, Isola 2000, les Contamines-Montjoie, la Rosière, Auron, Risoul et les Portes du Mont Blanc (Combloux – La Giettaz – Megève). Ainsi à la Clusaz, pour 10 € souscrits pour un abonnement La Clusaz Liberté, vous bénéficiez d’un forfait journée à 42,50 € (-10%) et la huitième journée de ski est offerte.


Skier au printemps


Souvent, skier au printemps est plus avantageux. Il y a moins de monde sur les routes et sur les pistes. Le ski est plus doux, plus agréable, le soleil chauffe. Par contre, la neige est plus molle, moins poudreuse. Du côté des hébergements, ils peuvent être jusqu’à 5 fois moins chers qu’en février. Du côté des forfaits, la majorité reste en plein tarif jusqu’à la fin de saison. Mais dans un tiers des stations, le forfait est moins cher au printemps. La réduction est de l’ordre de 15% moins cher en moyenne, mais va de 30% à 7%. Aux 7 Laux par exemple, les forfaits séjours sont 26% moins chers après le 11 mars. À Tignes, ils baissent de 25% la dernière semaine (quand le domaine n’est plus relié à Val d’Isère). Au Grand-Bornand, ils baissent de 25% dès le 25 mars.


Acheter un tout-compris ski

Que ce soit un package à la journée « transport + forfait » ou un tout-compris « hébergement + ski », l’achat en package est souvent avantageux. L’agence de voyages ou l’hébergeur consent en effet à une réduction lors de l’achat global de toute la prestation. Il s’agit en effet de vous inciter à acheter tout d’un coup et par son intermédiaire. Le bénéfice est pour les deux parties puisque le revendeur de forfait est commissionné. Les tout-compris ski les plus avantageux seront disponibles sur les périodes les moins demandées (hors vacances et printemps), mais on en trouve toute la saison. Vous pouvez rechercher un tout-compris ski avec le moteur de recherche de notre partenaire Ski Express. Vous pouvez également consulter les forfaits hébergements de la Compagnie des Alpes.


Partir dans une petite station de ski


Skieur et piste de ski de la Féclaz, petite station de ski de Savoie

Bien sûr, plus la station est petite, moins elle est chère. Et comme le plaisir de skier n’est pas proportionnel à la taille du domaine, vous pouvez acheter vos forfaits de ski moins cher en choisissant de petites ou moyennes stations. En 2023, le forfait de ski journée coûte en moyenne 37 € dans les Alpes. Son prix s’étend de 10 à 72 €. On trouve ainsi 5 stations où le forfait de ski journée est à moins de 20 €. En la matière, il y en a donc pour toutes les bourses !


Faire du ski de fond

Le forfait de ski de fond est beaucoup moins cher que le forfait de ski alpin.

Si vous êtes sportifs, un brin contemplatif, aimez le vélo et le running, vous aimerez le ski de fond. Cette pratique, popularisée par les succès de Martin Fourcade, consiste à se déplacer en skis sur des pistes plutôt plates, sans remontées mécaniques. Ici, on craint les longues descentes autant que les murs. Fitness et cardio, souvent dans des sites grandioses, le ski de fond est aussi bien moins onéreux que l’alpin. Comptez par exemple 10 € la journée et 116 € la saison aux Confins (la Clusaz), un des plus beaux domaines des Alpes. À la Féclaz, première station française de ski de fond, le forfait journée est à 11 €, la semaine à 52 € et la saison à 130 €. Un système de réciprocité des domaines nordiques vous permet également d’acheter, pas beaucoup plus cher, des forfaits de ski départementaux ou nationaux. Le pass Nordic France coûte ainsi 210 € la saison et 180 € en prévente avant le 15 novembre.


Se mettre au ski de randonnée


Encore moins cher que le ski de fond, le ski de randonnée consiste à monter des pentes à l’aide de ses muscles et des « peaux de phoques » synthétiques accrochées sous les skis. Le talon est libéré du ski, permettant un mouvement naturel. Si ce ski est « gratuit », il nécessite un équipement onéreux et une sérieuse connaissance de la montagne et de ses risques. Pour pallier à ces risques, de nombreuses stations proposent maintenant des pistes de ski de randonnée dédiées à la montée. La descente se fait sur les pistes de ski. Certaines stations sont devenues de vraies salles de fitness outdoor. On pense notamment aux Arcs, à Chamrousse, Combloux ou Arêches-Beaufort.


Réserver son forfait en ligne

On peut payer son forfait de ski moins cher en le réservant en ligne. Nous l’avons vu pour le ski le samedi. C’est aussi valable pour les séjours au ski. Encore faut-il choisir la bonne station. Une trentaine de stations propose ce type de réduction. C’est notamment le cas à la Clusaz (jusqu’à -35% sur le forfait journée selon période), Morzine – Les Gets (-9%), dans les Portes du Soleil (-6%), aux 7 Laux et à Arêches Beaufort (-5%), à Chamrousse, Mongenèvre et aux Contamines (de 10% à 20% de réduction pour ces 3 stations).


Acheter un pack transport + forfait de ski

Tout comme les packages séjour tout compris, il existe des packages de ski à la journée avec transport et forfait. On en trouve notamment en Isère avec l’offre Skiligne (à partir de 29 €), à la Clusaz depuis Annecy, à Aillons-Margeriaz depuis Chambéry et via Skimania (Lyon) et Savatou (Chambéry et Grenoble). Parfois, le prix du package est moins cher que le prix du forfait vendu sur place. Notez également que l’office du tourisme de Grenoble commercialise les forfaits des stations alentour, parfois avec des réductions.


Cette saison, Travelski commercialise également des packages au départ de Paris avec train, transferts et forfait de ski.

108 vues0 commentaire