Rechercher
  • Arcs 1800

La dolce vita dans les Dolomites



Imaginez des montagnes à perte de vue, un manteau blanc sous un soleil éclatant, un étonnant mélange gastronomique de saveurs italiennes et autrichiennes, des sonorités italiennes d’un côté et un surprenant dialecte allemand de l’autre, une douceur de vivre au quotidien… Vous l’aurez compris, nous sommes ici bien loin du traditionnel séjour au ski. Nous sommes en Italie, dans le splendide massif des Dolomites.


Qui a dit que les séjours au ski devaient forcément rimer avec raclette, domaines bruyants et soirées festives ? Pas nous en tout cas ! Nous avons récemment découvert une autre manière de profiter de la montagne, et on a adoré. Alors, chaussez vos skis et suivez-nous ! Direction le Sud-Tyrol, et plus particulièrement les Dolomites, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.


Un détonnant mélange


La province autonome de Bolzano, plus connue sous le nom de Sud-Tyrol, est située à la frontière avec la Suisse et l’Autriche. Mais ne vous y méprenez pas, nous sommes ici en Italie. Il suffit de regarder les cartes des restaurants pour s’en rappeler. Nous retrouvons dans nos assiettes des antipastis et des pâtes al dente comme on les aime. Mais à leurs côtés, on découvre également des plats typiques autrichiens comme les Schupfnudeln. Bizarre, nous direz-vous ? Pas du tout ! Aussi étrange que cela puisse paraître, tout se marie parfaitement. Il faut dire qu’ici on aime manger et on prend le temps de cuisiner et de déguster. Les plats proposés sont généralement préparés avec des produits locaux choisis avec soin. Notre contact sur place nous explique même que c’est une valeur que l’on apprend à l’école dès le plus jeune âge.


Parmi les mets surprenants, on retrouve la délicieuse soupe au foin de Franz du Gostner Schwaige. Cet établissement est un refuge montagnard situé sur les pistes de la région de l’Alpe de Siusi (Seiser Alm). Franz et sa famille proposent des mets plus succulents les uns que les autres. Les produits sont issus de leur ferme (la charcuterie fond dans la bouche !) et Franz a une passion pour les herbes que l’on retrouve dans tous ses plats. C’est une adresse à ne pas rater !


Qui dit Italie, dit également vin et Prosecco. Ici aussi, on vous proposera volontiers un vin issu de la région. Il faut dire qu’au Sud-Tyrol, il est possible de parcourir une des plus anciennes routes des vins d’Italie. On vous laisse alors deviner la place que prend ce breuvage dans la vie quotidienne de ces Italiens du Nord…


Des kilomètres de pistes

Mais ne nous égarons pas trop et revenons au sujet principal de cet article : le ski. Avec les quelque 30 stations pour tous les niveaux que compte le Sud-Tyrol, cette région n’a rien à envier aux autres grands domaines de ski d’Europe ! Nous nous sommes rendus, pour notre part, dans une des stations du domaine Dolomiti Superski. Ici, avec un seul forfait, nous pouvons accéder à près de 1.200 km de pistes des neuf stations qui forment le domaine skiable.


Il est également possible de faire du ski de randonnée, très populaire au Sud-Tyrol. Nous avons particulièrement aimé nous adonner à cette pratique qui demande une certaine endurance et qui permet de voir des paysages époustouflants. Si vous voulez vous y essayer aussi, prévoyez plusieurs couches que vous pourrez enlever facilement : n’oubliez pas que nous sommes en Italie et qu’ici, le soleil est généreux !


Bien entendu, aux côtés de ces sports, vous trouverez également toutes les activités hivernales connues telles que le ski de fond, les raquettes, la luge… Et petite cerise sur le gâteau : vous pourrez également découvrir le paysage hivernal en empruntant une des nombreuses calèches tirées par des chevaux de trait. Romantisme garanti !


I’m feeling good

Vous n’aimez pas les activités dans la neige ? Pas de panique. Au Sud-Tyrol, se rendre dans un sauna fait partie intégrante de la vie quotidienne des habitants. Ce n’est donc pas pour rien que la région regorge de nombreux centres wellness avec vue sur les Dolomites. Peut-être même que vous ne devrez pas sortir de votre hôtel pour en profiter. Pour ne citer qu’eux, nous avons eu la chance de découvrir l’hôtel Icaro et l’Adler Mountain Lodge et leur piscine à débordement qui offre une vue imprenable sur les montagnes des Dolomites !


Vous pouvez également opter pour un hôtel plus bas dans la vallée. Vous pouvez, par exemple, séjourner dans la petite ville typique de Kastelruth. Un chouette point d’entrée pour découvrir les alentours. Ici aussi, vous devriez trouver facilement un centre wellness.


Quand les beaux jours reviendront, ne boudez pas la région. Au contraire ! Allez profiter des sentiers baignés du soleil italien. Plus de 16.000 km de chemins balisés font découvrir la région sous un autre jour. Au printemps, certaines pistes de ski se transforment même en pistes cyclables. Vous pouvez également profiter des beaux jours pour faire de l’escalade et contempler une fois de plus ce paysage à couper le souffle.


Ce qui nous a le plus marqués durant ce séjour, c’est la quiétude des lieux et leur énergie. Ce qui se dégage de ces montagnes, et plus particulièrement des Dolomites, vous ne le trouverez pas ailleurs. Ces espaces sont empreints de sérénité et de pureté. Que cela soit pour un week-end ou plus, vous repartirez d’ici requinqué, zen et encore plus amoureux de la nature que vous ne l’étiez déjà. Alors à tout moment de l’année, octroyez-vous une pause enchanteresse et énergétique dans cette belle région d’Europe.

13 vues0 commentaire