Rechercher
  • Arcs 1800

L'AUTRICHE OUVRE SES STATIONS DE SKI, EN DÉPIT DU 3E CONFINEMENT



L'Autriche a autorisé jeudi l'ouverture de ses plus de 400 stations de ski, deux jours avant qu'elle n'entame son troisième confinement.


Le gouvernement avait annoncé, début décembre, qu'il autoriserait l'ouverture des stations le 24 décembre. Une décision maintenue, en dépit de l'annonce d'un troisième confinement la semaine dernière.


Pour le gouvernement autrichien, le ski étant un sport de plein air, il peut être pratiqué en toute sécurité si des précautions suffisantes sont prises.


Les hôtels, bars et restaurant restent néanmoins fermés pour limiter l'accès aux pistes aux locaux. Le confinement obligera aussi les commerces du pays et une grande partie de son industrie des services à fermer jusqu'à la mi-janvier.


Andreas Steibl, responsable du tourisme de la station d'Ischgl, a déclaré à l'AFP : «C'est un premier pas et nous espérons que nous pourrons rouvrir complètement bientôt, dès que les taux d'infection le permettront».


6.000 TOURISTES AVAIENT ÉTÉ INFECTÉS

Plus de 6.000 touristes avaient été infectés par le Covid-19 au début de la pandémie, en mars dernier, au village d’Ischgl. Comme la plupart des autres stations de ski autrichiennes, ce village attire des dizaines de milliers de skieurs chaque année.


De nombreuses stations estiment que sans ces précieux touristes, l'entretien des pistes et l'exploitation des remontées mécaniques ne seraient pas économiquement viables. Par conséquent, certaines, comme Ischgl, choisissent de n'ouvrir qu'une petite partie de leur réseau de téléphériques et de remontées mécaniques.


Des stations ont ainsi investi des millions d'euros dans des dispositifs de désinfection pour les téléphériques, des masques pour les skieurs et des applications pour mieux répartir les skieurs, le but étant d'éviter les foules.


De son côté, Ischgl a annoncé avoir investi 700.000 euros pour les mesures de sécurité contre le virus. La station possède désormais ses propres centres de tests, un laboratoire et elle surveille les eaux usées pour détecter des traces du virus.

289 vues0 commentaire