top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Italie : Montespluga, la station sans remontées mécaniques, laboratoire du ski du futur


"Un laboratoire pour faire évoluer le ski" : découvrez la première station sans remontée mécanique en Europe


Immersion dans une station comme il en existe peu dans le monde. En Italie, une station de ski sans remontées mécaniques mise tout sur la pratique du ski alpinisme et d'activités associées. Direction Montespluga Homeland, le possible laboratoire du ski du futur.


La station "Homeland", nichée dans un petit village d'Italie, est le premier domaine skiable d'Europe sans remontée mécanique. Elle ne propose que des itinéraires de ski de randonnée. Une manière de lutter contre le dépeuplement des villages de montagne et de proposer une alternative aux stations traditionnelles. Immersion dans ce laboratoire du ski du futur.


C'est un grand paradis blanc perché à près de 2 000 mètres d'altitude dans les Alpes italiennes. Au coeur de la Lombardie, le village italien de Montespluga apparaît comme une anomalie dans le paysage des stations de ski. Pour cause, le domaine skiable ne présente aucune remontée mécanique.


Le village est la première station de ce genre en Europe : un domaine entièrement réservé à la pratique du ski de randonnée, discipline sportive qui se pratique avec des peaux de phoque pour gravir les sommets enneigés.


Ce matin, Lorenzo, un moniteur de ski, a le coeur léger d'avoir la montagne pour lui tout seul : "Ici, c'est vraiment un grand parc d'attractions pour nous. Chacun peut tracer son chemin en se confrontant à toutes les variétés de reliefs sur des pentes plus ou moins raides. Tout est possible."


Le village de Montespluga a, un temps, été abandonnée avant de revenir sur le devant de la scène ces dernières années grâce à la pratique du ski de randonnée.


"Un environnement pareil procure un sentiment de grande liberté. Je peux skier pour moi à l'état pur. Sans être obligé de prendre toujours les mêmes canyons, les mêmes pistes, les mêmes descentes", raconte Elia, un aspirant guide, qui l'accompagne.


Du ski alpinisme et plusieurs services

La station "Homeland" a été créée en 2023 à Montespluga, un village historique, né sur l'antique voie de passage de la Méditerranée vers l'Europe du nord. C'est là que vient de pousser la première station de ski alpinisme au monde : "Homeland entend rapprocher les gens autour de la pratique du ski alpinisme et offre des services et des formations à ceux qui connaissent déjà cette discipline", indique le site Internet de la station.


Walter Bossi, directeur de "Homeland" explique : "On propose, à la location, un kit complet de ski alpinisme avec DVA (détecteur de victimes d'avalanches, NDLR), mais surtout de nombreuses activités : des excursions ou des cours pour trois niveaux : débutant, moyen et confirmé. Notre but, c'est vraiment de changer la vision des gens, d'éduquer à la montagne grâce au ski alpinisme."


Nuits sous une tente en altitude, cours de formation aux avalanches... Toutes les activités proposées sont encadrées par quatre guides de haute montagne locaux.


Un marché de niche ?

"Ces dernières années, l'Italie a assisté à la fermeture d'environ 200 petites et moyennes stations de montagne. À partir de ce chiffre on s'est demandé : mais de quoi sera fait le ski à l'avenir ? Homeland se veut un laboratoire, un banc d'essais pour faire évoluer le ski en fonction des changements climatiques qui s'opéreront", détaille Alberto Orlandi, l'un des créateurs du projet.


Au total, la station propose 11 itinéraires de montée balisés. La descente se fait librement pour les skieurs dans un domaine de hors-piste de 36 kilomètres carrés.


Le village de Montespluga est dominé par le Pizzo Tambo, dont le sommet culmine à 3 279 mètres d'altitude.


Quelque 400 mètres plus bas, dans la vallée, certains skieurs ne sont pas forcément prêts à emprunter ces itinéraires : "Je me suis mise au ski de randonnée pendant le confinement. Mais c'est vraiment trop fatigant", réagit une skieuse de la station de Madesimo Valchiavenna.


"Le ski alpinisme restera toujours un marché de niche, parce que c'est sélectif. Il faut être en forme et connaître la montagne. Cela dit, les gens ont tendance à rechercher toujours plus l'évasion, la tranquillité et le contact avec la nature", explique son directeur Marco Garbin.


Contre le dépeuplement des montagnes

Si l'initiative "Homeland" propose un projet de transition, elle permet aussi de lutter contre la désertification de certaines régions de montagne en Italie : "C'est avec des projets comme celui de Homeland que l'on a choisi de combattre le dépeuplement de nos montagnes. Le premier résultat, c'est que nous comptons désormais cinq habitants permanents ici à Montespluga, dont deux récents, qui arrivent directement de grandes villes", témoigne Davide Trussoni, président de la communauté de montagne de Valchiavenna.


Le ski de randonnée, mais aussi des balades en raquettes ou le snow-kite, sont proposés parmi les activités.


En deux hivers, la petite station a accueilli plus d'un millier de skieurs. Mais est-ce suffisant pour assurer la pérennité de Montespluga ? Seul l'avenir le dira. Une station du Colorado, aux Etats-Unis, avait déjà essayé de proposer une offre sans remontée mécanique. Mais la clientèle américaine n'avait pas répondu présent et la station Bluebird avait finalement mis la clé sous la porte en 2023.

197 vues0 commentaire

Comments


bottom of page