Rechercher
  • Arcs 1800

Haute-Tarentaise, la montagne nature



Escapade dans la vallée de la Haute-Tarentaise, où un hameau de montagne nommé Miroir a préservé ses charmes d'antan.


C'est un hameau perché à flanc de colline sous le pic du Bec Rouge. Entre ses maisons traditionnelles, des chalets en pierre sèche et bois construits au XVIIe siècle et rénovés dans les règles de l'art, le mont Pourri (3.779 m) dresse ses faces enneigées de l'autre côté de la vallée. En route vers Val-d'Isère depuis Bourg-Saint-Maurice, on passe souvent à côté de cette pépite de Haute-Tarentaise, point de départ rêvé pour une exploration des vallées glaciaires qui l'encerclent.


Terrain vierge et sauvage entre la frontière italienne, le col du Petit-Saint-Bernard et les glaciers de l'Invernet, du Petit ou de l'Archeboc, ce coin des Alpes françaises permet de s'élever rapidement pour découvrir, en ski de randonnée par exemple, le mont Blanc et les Grandes Jorasses. Au fil de ses ruelles étroites entièrement piétonnes, le village du Miroir dessine une parfaite image d'Epinal.


La découverte : balade en raquettes de hameau en hameau

S'élever de village en village face aux glaciers du mont Pourri permet de découvrir le patrimoine architectural de la vallée, avec ses chalets en bois à colonnes datant du XVIIIe et XIXe siècle. Au départ de la station de Sainte-Foy-Tarentaise, on rejoint Le Miroir et La Mazure via un sentier balisé qui serpente entre pâturages et forêts de mélèzes. Les plus courageux gagneront ensuite le hameau de La Falconnière (1.685 m) par un chemin en forêt enchanteur et abrupt : 450 m plus haut, c'est tout une chaîne de sommets qui se dessine.


Renseignements auprès du bureau d'information touristique de Sainte-Foy et surwww.saintefoy-tarentaise.com.


L'activité sportive : de la marche afghane au trail en forêt

Et si la montagne était l'occasion de passer en mode zen ? Sous l'oeil expert d'Olivia Bories, on découvre les bienfaits de la marche afghane. Inspirée des caravaniers nomades afghans, cette pratique sportive est l'occasion, raquettes aux pieds, de plonger au coeur de la forêt enneigée dès les premières heures de la journée.


Le secret ? Synchroniser sa respiration sur son pas, pour mieux optimiser la marche en montagne, moins se fatiguer et conserver ses capacités physiques grâce au principe de la méditation. Et naturellement, on marche en pleine conscience. Autre option pour les hyperactifs, un trail matinal d'une heure et demie, en pleine forêt, pour se défouler et s'essouffler dès l'aube ! Rendez-vous à 6 heures pour tutoyer de jolis dénivelés : sous vos pieds, des crampons, accessoires indispensables pour ne pas perdre une miette des paysages grandioses qui s'ouvrent en balcon.


Réservation auprès d'Evolution 2. Tél. : 06 13 76 23 41.


Le shopping intelligent : la Maison Arpin

À quelques kilomètres du Miroir, à Séez, on découvre les secrets de la filature Arpin, spécialisée depuis 1817 dans la production de tissus et draps de laine de belle facture.


La filature Arpin, à Séez, et ses machines classées au patrimoine national.


Fournisseur de l'industrie du luxe, l'entreprise savoyarde confectionne de nombreux articles sur mesure à partir de toisons brutes ; un travail effectué sur des machines classées au Patrimoine national. Labellisée « Entreprise du patrimoine vivant », la filature est ouverte aux visites et la boutique propose des plaids frangés à la main, dans la pure tradition de la vallée.


Plus d'infos sur arpin1817.com


Se restaurer : les spécialités à emporter du « Monal »

Repère incontournable du village de Sainte-Foy-Tarentaise depuis 1888, Le Monal est aujourd'hui emmené par la sixième génération. Restaurant avant tout, il se réinvente en ces temps de pandémie avec une belle offre d'épicerie fine à emporter. On y commande des plats cuisinés maison, des bocaux de champignons et autres produits du terroir, des fromages locaux comme le persillé de Tignes ou le chèvre de Villaroger, hameau en contrebas.


Plus d'infos sur www.le-monal.com/restauration/bistrot


Dormir grand luxe : les Chalets Pélerin et Hibou

Situés dans le haut du village, ces chalets du groupe Eleven Experience permettent une immersion hors norme en Haute-Tarentaise. Privatisables, avec respectivement quatre et cinq suites, plus une chambre pour enfants, ces adresses conjuguent la montagne au superlatif : chef privé, cave à vin et cours de cuisine, salle de jeu, bar à cocktail, bain nordique sur la terrasse, piscine intérieure, hammam et sauna…


Le Chalet Pélerin, la montagne version grand luxe.

b

À l'extérieur, le terrain de jeu est l'affaire de guides chevronnés : héliski ou ski de randonnée, sortie en raquettes ou en chien de traîneau… Le must : terminer la journée autour d'un feu de camp, d'un vin chaud et d'une grillade dans le petit chalet baptisé The Alpage… et redescendre se coucher en luge à la frontale !


550 euros la nuit par personne pour une privatisation entière du chalet (10 personnes) incluant repas, sorties avec le guide, dîner à l'alpage, héliski, elevenexperience.com.


Dormir option charme : le Chalet Aline

Installés dans le hameau de La Mazure en contrebas du Miroir, Florence et Stéphane Machet ont retapé une ferme du XVIIIe siècle pour la transformer en une charmante maison d'hôtes. Trois chambres décorées dans la pure tradition savoyarde, une généreuse salle à vivre et à manger, une table gourmande, un guide à domicile… une adresse qui vaut le détour.

10 vues0 commentaire