top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Grenoble : Tétras Lyre, Bartavelle et gélinottes sauvées par le tribunal administratif


"Des centaines d'oiseaux vont être sauvés" : la chasse de deux espèces emblématiques des Alpes suspendue en Savoie


Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu l'autorisation de la chasse des tetras lyre en Savoie, a-t-on appris ce mercredi 18 octobre.


Le tribunal administratif de Grenoble a annoncé, ce mercredi 18 octobre, la suspension de la chasse des perdrix bartavelles et des tétras lyre, en Savoie. Cette décision fait suite à d'autres suspensions de chasse en Isère et en Haute-Savoie. Pour l'association One Voice, il s'agit d'un "grand soulagement".


"C'est une très bonne nouvelle et un grand soulagement pour ces oiseaux qui ne sont pas protégés pour rien", se réjouit Jessica Lefèvre-Grave, directrice des relations externes et investigations pour One Voice. Ce mercredi 18 octobre, l'association de défense de la cause animale ainsi que l'association Aspas ont appris la suspension de la chasse de deux espèces emblématiques de la Savoie : le tétra lyre et la perdrix bartavelle.


Dans sa décision, le tribunal administratif de Grenoble a estimé qu'"eu égard au fait que la période de chasse est en cours et au caractère irréversible de la destruction d'un nombre conséquent d'individus, l'exécution de l'arrêté en litige porte une atteinte grave et immédiate aux intérêts (...) que les associations requérantes se sont donnés pour objectif de défendre".


Le tribunal administratif de Grenoble a ainsi suspendu la chasse de ces deux espèces, dans l'attente d'un jugement sur le fond. La fédération départementale des chasseurs de Savoie a également été condamnée à verser la somme de 2 000 euros aux associations requérantes.


Différents arrêtés suspendus

D'autres arrêtés préfectoraux en Isère et en Haute-Savoie avaient été pris afin d'autoriser la chasse de différentes espèces d'oiseaux emblématiques des Alpes. Ces arrêtés avaient été contestés, à chaque fois, par l'association One Voice. En Haute-Savoie, l'organisation a obtenu gain de cause : la justice a suspendu l'autorisation de la chasse des tétras lyre. En Isère, la décision du tribunal administratif de Grenoble a autorisé la chasse des lagopèdes alpins, mais suspendu celle des gélinottes des bois.


"Nous espérons que nous n'aurons pas à répéter ces mêmes actions chaque année. Il faut interdire strictement la chasse de ces oiseaux protégés. On continue de privilégier le maintien de certaines traditions, plutôt que le respect de notre nature et du vivant", réagit Jessica Lefèvre-Grave. Selon elle, ces décisions ont permis de sauver "des centaines d'oiseaux" dans les départements des Alpes du Nord.

47 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page