Rechercher
  • Arcs 1800

Flaner sur la voie Romaine de Séez au Col du Petit Saint-Bernard



Empruntez un chemin historique : la Voie Romaine qui reliait Vienne à Milan en passant par Séez et le Col du Petit Saint-Bernard.


Séez vient du latin "sextum" qui signifie 6, cela fait référence à l'emplacement de Séez bâti sur la "6ème borne milliaire" de la Voie Romaine.

La fréquentation des cols alpins par les hommes et leurs diverses marchandises remonte à une époque très ancienne (néolithique moyen ou récent 3000 à 2500 avant J.C.). A l'age de bronze (1800 à 800 avant J.C.) il existait déjà d'importants courants commerciaux.

Quelques envahisseurs de l'Italie ont franchi les Alpes avant la période gallo-romaine, les Gaulois de Bellovese vers 309 avant J.C., les Carthaginois avec Hannibal en 218 avant J.C. puis Hasdrubal vers 207, les Cimbres en 101avant J.C.

Le début de la construction de cette route remonte probablement à la période de Jules César vers 45 avant J.C son achèvement se situe vers l'an 2 ou 3 après J.C. Agrippa gendre et conseillé préféré de l'empereur Auguste a joué un rôle important dans sa réalisation.

C'était la grande voie qui reliait Milan à Vienne, en vallée du Rhône.

Vers l'an 18 après J.C. le géographe grec Strabon indique qu'elle était praticable aux chars sur la plus grande partie de son parcours.

Sa structure adaptée au terrain de la montagne est le plus souvent faite de terre battue égalisant le sol sur une largeur de 3 à 5 mètres.

On peut suivre assez facilement son trajet sur le versant italien, depuis la Thuile d'Aoste (Ariolicum) elle porte le nom de Mulaterria.

Le passage du Col du Petit Saint-Bernard (In Alpe-Graia) se fait à travers un plateau de environ 2,5 km de long. La voie romaine est bien marquée au niveau de la frontière à proximité du "cromlech" et de la Colonne Joux (Columna Jovis)

A ce niveau se trouve le long de la voie les restes d'un gîte d'étape (mansio est) ainsi que, en face de la colonne Joux un autre bâtiment (mansio ouest) Après avoir contourné une zone marécageuse le parcours se poursuit sur la rive droite du torrent le Reclus en direction de Séez situé plus bas dans la vallée.

Le tracés reste bien visible entre le col et le hameau de Saint-Germain car jusqu'à la fin du XIXe siècle c'était la route de franchissement entre la Savoie et la Vallée d'Aoste. Dominant un ravin au nom évocateur de "Creux des morts"au fond duquel coule le Reclus, la route passe près du lieu-dit "la Colonne" où subsistait il y a peu, la base de ce qui pourrait être une colonne brisée. La route prend ensuite à travers un petit plateau la direction du hameau des Chavonnes avant de parvenir après un lacet à celui de Saint-Germain sur Séez.

16 vues0 commentaire