Rechercher
  • Arcs 1800

En raquettes, dans la Tarentaise



Cette haute vallée alpine savoyarde a été agricole, puis industrielle. Désormais largement vouée au tourisme, elle se prête à de belles balades en raquettes, autour de Sainte-Foy-Tarentaise. Dépaysement assuré si l’on prend le temps d’observer sa nature.


Au cœur de la forêt de Sainte-Foy-Tarentaise, raquettes aux pieds, le temps est suspendu. En cette mi-janvier, la neige s’est enfin mise à tomber. Pas moins d’un mètre en 24 heures. Cela faisait trois semaines que tous, ici, à Sainte-Foy, station située entre les très réputées Val-d’Isère, Tignes et Les Arcs, l’attendaient ! Désormais, un épais manteau blanc recouvre l’imposante forêt qui entoure le domaine skiable. Sous son poids, les branches des sapins se courbent. Quelques nuages bas s’immiscent dans le paysage, pour le rendre digne des plus belles cartes postales.

« Aujourd’hui, c’est le meilleur temps pour faire des raquettes, vous verrez », sourit Jean-Pierre Lamic, pour convaincre ceux qui ne jurent que par le ski. Après quelques minutes de télésiège, la station a disparu et laissé place à la forêt. À l’abri des sapins, la neige n’est plus qu’une petite poussière blanche qui effleure à peine les visages. Autour de Jean-Pierre Lamic, moniteur de ski et de raquettes depuis trente ans, il y a Charlotte, Gwendoline et Isabelle. Les voilà partis pour une boucle de 4 km en forêt. Chausser les raquettes a été un jeu d’enfant, même pour les moins expérimentées du groupe…

Passionné de montagne, Jean-Pierre Lamic connaît la Tarentaise comme le fond de sa poche. En s’aidant de ses bâtons de marche, il avance d’un bon pas.

7 vues0 commentaire