Rechercher
  • Arcs 1800

Dynastar, Lange et Look poussées à l'international par le plan stratégique de Rossignol


Le fabricant d'équipements de montagne Rossignol a annoncé, ce mercredi 16 novembre, un nouveau "plan stratégique" de l'entreprise. Celui-ci vise à s'orienter vers une offre quatre saisons et à réduire son impact environnemental.


L'entreprise iséroise Rossignol, spécialisée dans les équipements de sports d'hiver, a dévoilé mercredi un nouveau plan stratégique. Celui-ci vise notamment à renforcer son offre quatre saisons et à réduire son impact environnemental ainsi que celui de l'industrie du ski.


Le groupe, dont le siège est implanté à Saint-Jean-de-Moirans près de Grenoble, prévoit d'investir 50 millions d'euros d'ici 2026, dont 27 millions d'investissements industriels, et le reste en nouveaux produits et commercialisation.


L'objectif de ce plan baptisé "Ascension 2026" est de "concilier performance industrielle et approche durable, vis-à-vis de ses clients, ses collaborateurs, ses partenaires, et l'ensemble de l'écosystème de la montagne", indique-t-il dans un communiqué.


Quatre saisons

Rossignol veut étendre sa gamme au-delà de son cœur de métier historique, les sports d'hiver, en poursuivant son ouverture vers des produits de type VTT, randonnée, trail, ainsi que les vêtements et chaussures.


Son usine de Sallanches, en Haute-Savoie, dernière à produire des skis en France selon le groupe, deviendra "la première usine mondiale de ski éco-conçus et recyclables ainsi qu'un grand centre expert en seconde vie".


"Un tiers des skis fabriqués par le groupe devront s'intégrer dans une démarche d'économie circulaire ou d'éco-conception d'ici 2028", promet Rossignol, qui "aspire à créer un élan autour du cycle de vie des skis et des équipements de sports d'hiver et de leur recyclabilité".


Presque doubler le chiffre d'affaires

Espérant "initier une démarche collaborative pour réduire collectivement l'impact environnemental du secteur", le groupe avait annoncé, fin octobre, mettre à disposition, en open source, les spécificités techniques de son ski recyclable Essential.


Enfin l'entreprise, dirigée depuis un an et demi par le Belge Vincent Wauters, spécialiste de l'industrie "outdoor", prévoit de pousser davantage ses marques Rossignol, Dynastar, Lange et Look à l'international, notamment en Amérique du Nord, et table sur un chiffre d'affaires de plus de 500 millions d'euros en 2026 (contre 313 millions pour l'exercice 2021/22).

20 vues0 commentaire