top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Cueillir un edelweiss peut vous couter cher : les randonneurs rappelés à l'ordre


La cueillette d'Edelweiss est strictement interdite en Savoie, pourtant une récente opération de contrôle en a récolté 350 fleurs en contrôlant les randonneurs du Mont-Cenis pendant une semaine.


Auvergne-Rhône-Alpes

Une opération de contrôle de cueillette de la flore a eu lieu en Savoie du 29 juillet au 4 août. L'importance des saisies mène la préfecture de Savoie à rappeler que la cueillette de l'edelweiss est strictement interdite et celle du génépi, réglementée.


8 500 brins de génépi et 350 fleurs d'edelweiss saisis en une semaine : c'est le bilan de l'opération de contrôle de cueillette de la flore qui s'est déroulée en Savoie autour du col du Mont-Cenis. Une vingtaine de randonneurs ont été verbalisés, ils risquent jusqu'à 750 euros d'amende.


Ce coup de filet organisé du 29 juillet au 4 août ne sera pas le seul, le préfet de la Savoie François Ravier ayant indiqué à nos confrères de l'AFP que "les services de l'État assurent tout au long de l'été une présence marquée sur les nombreux sites naturels d'exception que compte le département".


Les agents de l'Office national des forêts (ONF), de la gendarmerie de Savoie et de la police municipale mèneront des opérations similaires sur d'autres sites.


Les règles de la cueillette

Depuis le 14 juin 2021, la cueillette de certaines plantes sauvages est réglementée en Savoie.


Il est totalement interdit de cueillir les fleurs d'edelweiss, ainsi que les plantes suivantes :


  • Lys orangé

  • Lys martagon

  • Cyclamens

  • Arnica, sur les massifs de Chartreuse, des Bauges et de l'Epine


La cueillette de génépi est autorisée mais limitée à 120 brins par personne et par jour, qu'il s'agisse de génépi noir, blanc, jaune, vrai ou des glaciers. La même restriction s'applique à la vulnéraire des chartreux.


La cueillette de jonquilles, narcisses et œillets est quant à elle limitée à 20 tiges par jour et par personne.


Autres réglementations méconnues : l'utilisation d'un peigne à myrtilles est interdite avant 15 août et la récolte de champignons est limitée à cinq litres par jour et par espèce.


L'ensemble des espèces concernées est détaillé dans l'arrêté préfectoral établissant les restrictions de cueillette.

152 vues0 commentaire

Comments


bottom of page