Rechercher
  • Arcs 1800

Covid-19 et ski : le pass vaccinal sera-t-il nécessaire sur les pistes ?


Le pass vaccinal a été adopté par le Parlement : ce vendredi, le Conseil constitutionnel doit donner son aval pour que le projet de loi soit mis en application. Sur les pistes, les skieurs devront disposer du pass vaccinal sous certaines conditions.


C'est désormais officiel : le pass vaccinal a été adopté par le Parlement, à l'issue d'un dernier vote de l'Assemblée Nationale, dimanche 16 janvier dernier. Selon le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Christophe Castaner, le pass vaccinal devrait entrer en vigueur sur le territoire français "d'ici la fin de semaine, si tout va bien". Le Conseil constitutionnel, qui a été saisi par des députés et sénateurs de l'opposition, rendra vendredi 21 janvier sa décision sur le projet de loi, rendant possible un démarrage du dispositif ce week-end.


Si les Sages de la rue de Montpensier donnent leur aval, les Français devront alors disposer d'un schéma vaccinal complet ou d'un certificat de rétablissement au Covid-19 pour accéder à de nombreux lieux publics qui n'étaient alors réservés qu'aux personnes qui détenaient un pass sanitaire. C'est le cas entre autres dans les bars, les restaurants, les cinémas ou encore dans les transports en commun longue distance.


Et dans les stations de ski du pays ?

Même son de cloche sur les pistes : depuis le 4 décembre 2021, les skieurs ont pour obligation de montrer patte blanche et de présenter leur pass sanitaire au pied des remontées mécaniques. Cette obligation ne prévalait que lorsque le taux d'incidence national dépassait les 200 cas pour 100 000 habitants. Aujourd'hui, sous la poussée du variant Omicron, particulièrement contagieux, le taux d'incidence est nettement supérieur à ce seuil en France : selon les derniers chiffres de Santé Publique France, il plafonne à 2 989 cas pour 100 000 habitants.


Ainsi, si le Conseil constitutionnel donne son aval au projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, les skieurs de plus de 16 ans devront donc disposer d'un pass vaccinal, accessible avec schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement au Covid-19, pour accéder aux remontées mécaniques.


Rien ne change en revanche pour les enfants : un pass sanitaire (via un schéma vaccinal complet ou test négatif) sera toujours exigé auprès des adolescents âgés de 12 à 16 ans pour accéder aux remontées et aucun pass ne sera demandé pour les moins de 12 ans.


Et pour le port du masque ?

Aux abords des pistes de ski, le port du masque est aujourd'hui obligatoire sur les remontées mécaniques (sauf sur les téléskis où les skieurs sont seuls), indique France Montagnes. Le masque est obligatoire pour les personnes de plus de 6 ans dans les téléphériques, les télésièges, les télécabines. Il est aussi obligatoire dans les files d'attente.

127 vues0 commentaire