Rechercher
  • Arcs 1800

Compagnie des Alpes : 1er semestre 2022 au delà des attentes et investissements de 160M€ annuels



La Compagnie des Alpes annonce de bons résultats pour les remontées mécaniques


Lors de la présentation des résultats semestriels, Dominique Thillaud, directeur général de la Compagnie des Alpes, se félicite d’avoir repris une « trajectoire de croissance » et d’avoir également sécurisé la liaison Eurostar entre Londres et les stations de la Tarentaise.


Leader européen de l’industrie des loisirs, avec 10 domaines skiables (Savoie, Haute-Savoie, Hautes-Alpes), 12 parcs de loisirs (en France et en Europe, Astérix, le Futuroscope, le musée Grévin ou France Miniature), la Compagnie des Alpes affiche un chiffre d’affaires de 541,2 M€ en croissance de 16,2% pour ce premier semestre 2021/2022, clos au 31 mars.


Et un résultat net de 112,7 millions d'euros, en progression de près de 75%, assorti d'un excédent brut opérationnel (EBO) lui aussi en croissance de +51,6%.


Les parcs de loisirs ont accueilli plus de 2 millions de visiteurs sur la période, qui ont généré quelque 120 millions d’euros.


Les journées skieurs ont eu un peu de mal a démarré pour ensuite dépasser les niveaux de 2019 au mois de mars, produisant plus de 392 millions d’euros, le solde provenant des activités de conseil.


La Compagnie des Alpes : 160 millions d'investissements programmés


Fort de ces bons résultats, la Compagnie des Alpes repart résolument de l’avant, comme le montre les investissements programmés au Futuroscope et au Parc Astérix.


C’est bien ce qu’a confirmé Dominique Thillaud : « Ayant retrouvé les moyens de nos ambitions en termes de développement et de croissance, nous allons maintenir nos efforts d’investissements d’attractivité, continuer à déployer nos outils digitaux, optimiser nos canaux de distribution et notre politique commerciale tout en accélérant la mise en œuvre de nos ambitions net zéro carbone, qui demeure un enjeu essentiel pour nos activités et nos territoires ».


La croissance pourrait aussi passer par de nouvelles acquisitions, comme le laisse entendre le communiqué financier : « le Groupe renouvelle son objectif d’une enveloppe annuelle d’investissement net de l’ordre de 160 M€. Il se réserve néanmoins la possibilité de saisir des opportunités additionnelles d’investissements ciblés, notamment si ceux-ci peuvent avoir un effet bénéfique sur l’EBO dès 2023».

31 vues0 commentaire