top of page
Rechercher
  • Arcs 1800

Cinq nouveaux spots aux Arcs


Station familiale et sportive par excellence, forte d’un parc architectural signé Charlotte Perriand, Les Arcs jouent de plus en plus la carte de l’art de vivre.


Longtemps estampillée sportive et familiale, la station des Arcs cède doucement mais surement aux sirènes de l'art de vivre.


Facilement accessibles en quelques minutes par téléphérique depuis la gare de Bourg-Saint-Maurice, les mythiques stations des Arcs s'attachent cette saison à (re)valoriser leur patrimoine, que ce soit par la rénovation d'un hôtel mythique supervisé par Charlotte Perriand ou des adresses emblématiques qui ont fait peau neuve. Entre Arc 1600 née en 1968, Arc 1800, Arc 2000 puis Arc 1950 inaugurée en 2003, ce sont au total 149 km de pistes balisées étendues sur trois massifs – Beaufortain, Mont-Blanc et Vanoise –, rattachées également au domaine Paradiski. À l'occasion du lancement de la saison de ski le 11 décembre, Le Point a sélectionné cinq spots pour combler les fans de glisse comme les esthètes.


Renaissance de l'hôtel La Cachette


C'est l'un des projets les plus attendus de la saison. Installé à Arc 1600, cet hôtel mythique a été construit au début des années 1970 par les architectes Alain Taves et Robert Rebutato, en collaboration avec Charlotte Perriand. Le groupe Friendly Hotel, nouveau propriétaire, en a confié la rénovation au cabinet Patriarche. Désormais 4 étoiles, l'établissement abrite des chambres doubles, familiales mais aussi des suites, toutes tournées vers la montagne, qui mixent habilement mobilier neuf, pièces chinées et artisanat local comme les rideaux en laine de la Filature Arpin. Restaurant avec spécialités savoyardes et options plus « healthy », ski shop et spa pour l'après-glisse.

À partir de 153 € la nuit, www.lacachette-lesarcs.com


Sensations fortes sur la Tyrolienne


Inaugurée l'hiver dernier, c'est l'une des nouvelles activités les plus prisées de la station pour prendre de la hauteur et profiter d'un autre point de vue sur la chaîne du Mont-Blanc. Démarrage à 2 680 mètres d'altitude depuis le sommet de la télécabine de Varet à Arc 2000, vol plané sur 1 800 mètres avec une vitesse pouvant aller jusqu'à 130 km/h, cette tyrolienne est réputée pour être l'une des plus longues d'Europe. À faire en duo ou en solo, assis ou bien allongé pour plus de sensations fortes. Photo souvenir à l'arrivée.

55 € par personne, www.lesarcs.com/activites-les-arcs/tyrolienne-les-arcs.html


Son et lumière au sommet


Perché au-dessus d'Arc 2000, le garage de la télécabine de Varet se transforme désormais en show « son et lumière » la journée. Chaque matin, après avoir sorti et réaccroché les cabines, l'espace de 500 mètres carrés accueille les Fresques Lumineuses de l'Aiguille Rouge, une expérience immersive à la découverte de la montagne au fil des saisons. Un film 4D d'une dizaine de minutes projeté sur toutes les parois pour expérimenter autrement le domaine.

À partir de 3 €, www.lesarcs-peiseyvallandry.com/fr


Apéro festif à l'Arpette


Posé à 2 100 mètres sur le versant d'Arc 1600 et Arc 1800, ce restaurant d'altitude emblématique de la station a fait peau neuve, sous la houlette du groupe Base Camp Lodge, à qui l'on doit déjà deux hôtels « chic friendly » à Bourg-Saint-Maurice et aux Deux Alpes. La décoration rend désormais hommage à la spectaculaire charpente de Bernard Taillefer et met en valeur la terrasse de 600 mètres carrés. En fin de journée, l'Arpette se transforme en lieu festif avec DJs et concerts live. Le retour se fait chaperonné par des pisteurs jusqu'aux stations.

Piste de l'Arpette, Snowpark Arc 1600-1800, larpette-lesarcs.com/fr


Balade archi sur les traces de Charlotte Perriand


Les Arcs ont été l'un des projets majeurs de Charlotte Perriand, qui a d'ailleurs valu à la station le label « Architecture contemporaine remarquable ». Pour découvrir les réalisations de cette proche collaboratrice du Corbusier, les Arcs organisent de passionnantes visites menées par Jean-Marie Chevronnet, un guide aussi féru d'architecture que de montagne. Pour compléter la balade autour des bâtiments emblématiques de la station, les Arcs offrent désormais une visite virtuelle de l'un des rares studios remeublés selon les directives de l'architecte.

Gratuit, sur réservation, www.lesarcs.com/cote-patrimoine/visites-guidees

21 vues0 commentaire
bottom of page