top of page
  • Photo du rédacteurArcs 1800

Chambéry : le Musée Savoisien dévoile sa grande maquette


“Il faudrait la baptiser Désirée !”, a commenté avec humour Renaud Beretti, vice-président délégué à la culture, au patrimoine et aux finances du Département de la Savoie, en parlant de l’inédite grande maquette du Musée Savoisien à Chambéry. Elle occupe enfin l’espace qui lui était réservé dans la nouvelle scénographie de l’établissement, rouvert au printemps dernier après 8 années de fermeture. Du haut de ses six mètres de long et cinq mètres de large, ce dispositif interactif et ludique pesant la bagatelle d’une tonne six, a été imaginé dès le concours d’architectes de la refonte du musée par l’agence d’architecture et de scénographie Ateliers Adeline Rispal. La maquette a pris place dans la salle de 280 m² dédiée à l’environnement, l’économie et l’alimentation. Et après trois semaines d’installation et de tests, elle ne demande qu’à s’animer pour embarquer les visiteurs dans un voyage cartographique au cœur des territoires de Savoie, du 18e siècle jusqu’à nos jours.


decouverte grande maquette 2 musee savoisien 12oct23 biscopydepartement savoie

Trois semaines ont été nécessaires pour assembler les neuf modules constituant la grande maquette qui s’anime en fonction des demandes des visiteurs ©Département Savoie

12 cartes dont plusieurs inédites

A partir de la console de pilotage, ils peuvent commander la projection de 12 cartes différentes à l’échelle 1/25 000, dont une partie d’entre elles sont inédites. Elles illustrent les mutations des territoires savoyards dans les domaines relatifs à l’urbanisation, l’hydroélectricité, le tourisme, l’agriculture, les espaces naturels protégés ou encore l’eau… Parmi les cartes anciennes et contemporaines qui s’affichent, la fameuse mappe sarde (1728-1738), premier cadastre réalisé à l’échelle d’un État en Europe, la carte d’État-Major de 1864 suivant l’annexion par la France de la Savoie et de la Haute-Savoie pour voir l’empreinte militaire sur le territoire, ou encore une carte IGN (Institut géographique national) du 21e siècle pour mesurer la répartition géographique de l’activité touristique.


le couvert vegetal quasiement similaire entre aujourdhui et au 18e siecle

Un travail collaboratif à grande échelle

Pas moins d’une cinquantaine d’acteurs ont participé à la création de ce dispositif numérique original fonctionnant suivant la technologie du mapping. Cette pièce maîtresse de la nouvelle scénographie du Musée Savoisien éclaire au sens propre comme au sens figuré, le relief des Pays de Savoie (montagnes, vallées, lacs…), mais aussi toutes les activités humaines qui ont modelé leurs paysages sur près de deux siècles et demi. Une fois encore, histoire et modernité font très bon ménage !


Pour rappel, 22M€ ont été nécessaire pour rénover le Musée Savoisien auxquels s’ajoutent 3 M€ pour le projet muséal. Le Département a reçu 3,5 M€ de l’Etat, 4M€ de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi qu’une subvention de 39 000 € de cette dernière pour le seul volet numérique de la grande maquette.

36 vues0 commentaire

コメント


bottom of page