Rechercher
  • Arcs 1800

Cet hiver réservez votre voyage au ski en porte à porte et multimodal


A compter du mois prochain, l’agence Savoie Mont Blanc (ASMB) met en place un service de réservation de transports multimodaux, porte à porte.


Appelez-le Savoie Mont Blanc Express. Il s’agit d’un service multimodal conçu en partenariat avec Antidots, un spécialiste français des solutions numériques. Les internautes accéderont à cette solution en ligne dès le 20 octobre, nous précise Grégory Guzzo, directeur associé d’Antidots. « Le voyageur pourra réserver la totalité du voyage, ajoute-t-il. L’outil est prêt, il nous manque simplement les horaires de la SNCF. Nous proposons ainsi de l’intermodal, pour des personnes qui viennent de France mais aussi de Copenhague, d’Amsterdam ou de Barcelone en train. »


Actuellement sont agrégés dans Savoie Mont Blanc Express le train, les navettes, l’avion, la location de voiture, vers quelle des 112 stations de montagne. « Notre innovation, qui combine dans un seul trajet plusieurs moyens de transport, est inédite à l’échelle européenne. Nous avons toutes les gares, primaires, secondaires et tertiaires de France, et toutes les grandes lignes qui viennent en France. Nous avons l’offre, au centime près, qui s’affiche sur SNCF Connnect. » Antidots a noué un partenariat avec la SNCF et est connectée à des compagnies ainsi qu’à des GDS.


Derrière, l’agence Hexatrix, filiale d’Antidots

Grâce au MaaS (Mobility as a service), le voyageur pourra réserver et payer l’ensemble de ses transports d’un point A à un point B, en un seul panier. Et il recevra directement les billets dans un seul mail.


Concrètement, Antidots fournit la technologie, et l’agence de voyages Hexative, qui est sa filiale à 100%, gèrera la réservation. Lors de la recherche d’un itinéraire, s’affichera également l’empreinte carbone du trajet, selon la méthode de l’Ademe. Car l’agence SMB compte bien faire de Savoie Mont Blanc Express un outil favorisant les voyages bas carbone. « Le transport est à l’origine de 70% des émissions de carbone » d’un vacancier en montagne l’hiver, selon Christelle Ferrière, directrice générale adjointe de l’ASMB.


« L’idée est d’avoir une démarche vertueuse, et de proposer la solution en marque blanche », complète Grégory Guzzo.


Savoiemontblanc-express.com est quasiment sur les rails. Reste à convaincre, désormais, une partie des 112 stations qu’elle représente. La licence annuelle coûte 7 000 euros (au lieu du tarif public de 12 000 euros). « Val Thorens ou Megève peut ainsi utiliser notre solution MaaS, avoir un site à ses couleurs, et ainsi proposer des trajets de partout dans le monde entier vers la station de ski. »

31 vues0 commentaire