Rechercher
  • Arcs 1800

Bourg-Saint-Maurice Les Arcs : sur la route du col de l’Iseran


Sur la mythique route des Grandes Alpes, L’Iseran est le plus haut col routier. Il se situe dans le Parc national de La Vanoise, à cheval entre les vallées de Tarentaise et de Maurienne. En route, des nombreuses haltes sont prétextes à des pauses gourmandes ou contemplatives.

De la coopérative laitière où on transforme 8 millions de litres de lait chaque année au col de l’Iseran où il y a peu de bâtiments, car il est situé au cœur du Parc national de la Vanoise.

Le voyage commence dans la vallée de Tarentaise, à Bourg-Saint-Maurice, avec 48km de route de montagne pour rejoindre le col de L’Iseran.


Visite ludique à Bourg-Saint-Maurice

Avant de commencer l’ascension, on pousse la porte de la coopérative laitière. L’espace muséographique a été rénové en 2019. Une scénographie moderne et ludique dévoile tous les secrets de fabrication du Beaufort, produit par 52 sociétaires, répartis sur 8 communes. À l’étage, on monte dans les alpages avec notamment une cabine d’immersion, pour vivre l’en-montagné jusqu’à la Ville des Glaciers.


Sur la route des diligences à Sainte-Foy-Tarentaise

Pour une pause-café, en bord de route, l’adresse incontournable est Le Monal, dans le village traditionnel de Sainte-Foy-Tarentaise. L’hôtel-restaurant est un ancien relais poste diligence, tenu par Yves Marmottan et sa fille Hélène, la 6e génération. On s’installe au comptoir pour prendre le pouls de la vie locale ou en terrasse devant le ballet des voitures. Pour découvrir une production 100% locale, direction l’ancienne épicerie, à la façade jaune, juste en face. C’est l’atelier d’Anne Marmottan où elle réalise de jolis bols, tasses, assiettes, luminaires… Le point commun de ses réalisations est le blanc de la porcelaine, qui fait penser aux cimes enneigées.


Le lac du Chevril, sur la commune de Tignes

En prenant de la hauteur, on arrive devant le barrage de Tignes, où l’on distingue Hercule, partiellement effacé. Ensuite, la route longe le lac du Chevril où est installée la sarrasine, un bronze monumental de Livio Benedetti. Cette œuvre commémorative, également appelée la Dame du lac, regarde en direction du village noyé lors de la création du barrage EDF.


Pause gourmande à Val-d’Isère

Le verrou de la Daille marque l’arrivée à Val d’Isère. Au cœur du village, la terrasse de Patrick Chevallot est facilement reconnaissable avec ses télésièges orange. Ici, les becs sucrés vont avoir du mal à choisir entre les pâtisseries ciselées et les glaces aux parfums originaux de ce MOF. Pour la pause repas, juste avant le col de l’Iseran, on fait un (petit) détour par le lac de l’Ouilette. C’est le lieu parfait pour sortir son pique-nique ou s’attabler au bar de l’Ouillette. Avec ses parasols à franges, on se croirait presque à la plage ! Encore quelques épingles et on atteint le Col de l’Iseran, à 2 770 mètres d’altitude. Au cœur du Parc national de La Vanoise, il offre un joli panorama sur le glacier du Pisaillas et les glaciers de la Maurienne.


Shopping local

  • La Coopérative laitière : www.fromagebeaufort.fr Hotel-restaurant Le Monal : www.le-monal.com

  • Céramiques Anne Marmottan : 06 88 89 91 69 (sur RDV du mercredi au dimanche)

  • Patrick Chevallot : www.maisonchevallot.com

  • Restaurant plage de L’Ouilette - 04 79 06 63 10

  • Les marchés artisanaux sur la route :

  • Bourg Saint Maurice : mercredis 16 à 20h jusqu’au 25 août

  • Séez : petit marché et concert jeudis à 17h à 20h jusqu’au 19 août

  • Sainte Foy Tarentaise : jeudis de 17 à 20h jusqu’au 26 août Val Isère : les lundis 9h – 17h jusqu’au 30 août

  • Voyages Bourg-Saint-Maurice (Savoie)

21 vues0 commentaire