Rechercher
  • Arcs 1800

+4% de réservations : les promesses de la saison de ski 2023


La saison se présente bien pour SW, le spécialiste des vacances au ski qui affiche à date une hausse de 4% des réservations par rapport à 2021. Hebdo fait le point avec C.R., Directrice générale France du voyagiste.


C.R. (SW) : La saison se présente très bien. Nous enregistrons une hausse de 4% des réservations à date, par rapport à 2021 avec des disparités selon les marchés "


Hebdo : Comment s'est déroulé l'été pour le groupe SW ?


C.R. : Nous avons réalisé un très bel été. Le groupe a fait voyager 800 000 clients sur l'Europe vers nos destinations situées dans le bassin méditerranéen.


Hebdo : En France SW est connu essentiellement comme le spécialiste des vacances au ski. Comment se présente l'hiver ?


C.R. : Nous avons commencé à vendre l'hiver déjà avant l'été. Depuis la mi-août nous accélérons les campagnes marketing.


La saison se présente très bien. Nous enregistrons une hausse de 4% des réservations à date, par rapport à 2021. Nous constatons toutefois des disparités selon les marchés.


Le Royaume-Uni est très avance avec des réservations multipliées par deux. La France se porte bien avec une croissance de 15%. Les Allemands et les Suédois sont aussi avance avec des hausses respectives de +10% et +30%. Les Pays-Bas s'inscrivent dans la même tendance que 2021 alors que la Belgique est en retrait de 15% en raison du calendrier scolaire défavorable pour les stations de ski.


Les vacances de Pâques ont été décalé de 15 jours et ne permettent plus aux Belges de profiter pleinement de la neige à cette période.


Côté destinations, les stations de ski autrichiennes profitent de la tendance positive des réservations au même titre que l’Andorre. Les stations françaises gardent le cap tandis que l’Italie affiche un léger retard de réservations.


Les grandes stations tirent bien leur épingle du jeu. Val Thorens, Les Arcs, La Plagne, Les Deux Alpes et Saint-Sorlin-d’Arves forment le peloton de tête. Ce que nous pouvons aussi retenir c'est que les hébergements 4 étoiles sont en avance par rapport aux 5 étoiles et que les hôtels sont aussi en croissance à date. La tendance est moins forte pour les appartements et chalets.


Hebdo : L'augmentation du prix de l'énergie qui risque d'impacter le prix du forfait, vous inquiète t-elle ?


C.R. : Pour l'instant cela joue plutôt en notre faveur. SW vend uniquement des produits packagés avec au minimum deux prestations : hébergement, forfait et possibilité de réserver son matériel de ski à la location.


Depuis 15 jours nous sentons une accélération des ventes. Les clients anticipent les augmentations. La semaine dernière nous avons réalisé +45 % de ventes en plus par rapport à la même semaine en 2021.


Plus largement nous partageons les inquiétudes sur la consommation énergétique. Nous sommes proches du marché et nous participerons à l'effort collectif.


C'est une saison à surveiller, mais nous souhaitons porter un message positif pour ne pas sombrer dans la sinistrose. La crise du covid-19 nous a rapprochés de tout l'écosystème. Nous n'avons pas été épargnés et nous avons appris à nous serrer les coudes.


Hebdo : Vous avez annoncé dans un communiqué votre ambition de lancer des offres en trains de nuit vers les Alpes. Où en êtes-vous du projet ?


C.R. : Effectivement nous travaillons sur le sujet. SW Group a pris des parts au capital de European Sleeper. Nous souhaitons développer le projet aussi vite que possible dans un contexte assez compliqué de diverses pénuries et d’augmentations tarifaires importantes.


L'objectif est de proposer des trajets depuis la Belgique et les Pays-Bas vers les Alpes françaises l'hiver et les plages l'été. Il y a une véritable appétence pour ce mode de transport.


Nous souhaitons proposer une offre porte à porte, SW Group est aussi propriétaire d'une compagnie d'autocars.


C'est aussi de notre responsabilité en tant qu'opérateur de voyages de proposer des voyages moins émetteurs en carbone. Nous travaillons aussi sur le volet durabilité sur l'avion, pour proposer des carburants plus propres

8 vues0 commentaire